Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le Canada autorise les champignons hallucinogènes pour certaines personnes

Publié par Nicolas F le 09 Août 2020 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Canada a autorisé l’utilisation de cannabis pour des raisons médicales en 2001. En 2018, le pays a franchi le pas supplémentaire en légalisant totalement le cannabis, y compris dans un contexte récréatif. La possession, la culture et la vente de cannabis et ses produits son totalement autorisées. Le Canada est le deuxième pays au monde, après l’Uruguay à aller si loin en la matière. À présent, le Canada vient également d’autoriser les champignons hallucinogènes à certains patients.

> À lire aussi : Le cannabis bientôt légalisé ? Cette requête qui pourrait tout changer !

La ministre de la Santé canadienne a autorisé 4 patients à être traités avec un principe actif issu des champignons hallucinogènes

Il ne s’agit pas encore d’une légalisation des champignons, mais d’abord d’une exception. C’est la ministre de la Santé Patty Hajdu, qui a accordé cette exception à quatre patients en phase terminale. Ces quatre patients, qui ont bénéficié du soutien d’une association qui fait pression pour autoriser les thérapies alternatives, se sont vus accorder le droit d’être traités avec de la psilocybine. « J’aimerais remercier la ministre de la Santé canadienne pour avoir approuvé ma demande », déclare Laurie Brooks, l’une des patientes, dans un communiqué.

> À lire aussi : Des champignons hallucinogènes permettraient de combattre les symptômes de la dépression

Cette exception peut ouvrir la voie à une légalisation de la psilocybine dans un cadre thérapeutique

« Le fait de reconnaitre la douleur et l’anxiété dont je souffre veut dire beaucoup pour moi, et tout ça me rend très émotive. J’espère que ce n’est que le début et que tous les Canadiens auront bientôt accès à la psilocybine, pour un usage thérapeutique, sans devoir attendre des mois pour obtenir l’approbation d’un gouvernement », continue le communiqué de la patiente en phase terminale. La psilocybine est le principe actif des champignons hallucinogènes. Elle peut réduire l’anxiété, la dépression, et la sensation de fatalité. Certaines études indiquent même qu’elle a des effets positifs sur les patients atteints d’Alzheimer et ceux qui suivent des cures de désintoxication. Le groupe de pression TheraPsil a applaudi « le courage » de la ministre qui a osé être la première à autoriser la prise de psilocybine et a également remercié l’une des quatre malades qui a osé révéler publiquement son identité pour témoigner de son cas.

> À lire aussi : Ce champignon pourrait procurer un orgasme aux femmes en quelques secondes !

Crédits : WikiCommons – Source : LadBible

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER