Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Donald Trump fait des prédictions surprenantes sur la fin du coronavirus (Vidéo)

Publié par Romane TARDY le 12 Fév 2020 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Donald Trump le prédit depuis la Maison Blanche : le coronavirus disparaîtra en avril à cause de la chaleur. Certes, la chaleur peut aider à combattre des épidémies mais les spécialistes ne sont pas en accord avec le président américain. Découvrez sa déclaration dans la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

À lire aussi : Peut-on réellement guérir du coronavirus ?

Donald Trump aime se prendre pour un médecin ou un médium. Le président américain a prédit le 10 février que le coronavirus, épidémie en Chine qui a tué plus de mille personnes, disparaîtrait en avril avec l’augmentation des températures. « J’ai longuement discuté avec le président [chinois] Xi [Jinping] il y a deux jours, et il est très confiant. […] Il pense que d’ici avril, ou au cours du mois d’avril, la chaleur, généralement, élimine ce genre de virus. Ce serait une bonne chose » , a déclaré Donald Trump.

La suite après cette publicité

Les prédictions sur la fin du coronavirus de Donald Trump sont prématurées

Donald Trump réitère son affirmation sur la fin du coronavirus, parue une première fois dans un tweet du 8 février,  dans un discours officiel. Les spécialistes nuancent l’affirmation du président, jugée prématurée. Pour Didier Raoult, spécialiste des maladies infectieuses, au micro de 20 minutes, la chaleur aide bien à la diminution de la propagation des virus. « Presque tous les virus respiratoires ont une saisonnalité donc on peut imaginer que c’est le cas du coronavirus. Il est, en tout cas, raisonnable de l’envisager pour une maladie respiratoire » , explique le spécialiste.

Toutefois, pour Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, il est trop tôt pour une telle affirmation. « Nous ne savons pas. Tout type de prédiction serait malvenue car il reste énormément d’inconnues » , a-t-il expliqué. Le coronavirus n’est pas assez connu et il n’est donc pas possible d’envisager sa stabilité à différentes températures. Le président Donald Trump s’avance donc bien trop tôt.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Inquiétant : le personnel médical de Wuhan montre les terribles dommages que font les masques de protection (Vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.