Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Omicron, bientôt un virus saisonnier ? Les prévisions rassurantes du virologue Bruno Lina

Publié par Mia le 04 Jan 2022 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que nous sommes en pleine cinquième vague de Covid-19, de nombreux acteurs du corps médical et scientifique s’accordent à dire que nous approchons de la fin de l’épidémie. Pour Bruno Lina, virologue et membre du Conseil Scientifique, le variant Omicron serait le point de départ d’une circulation saisonnière du Covid, comme c’est le cas pour la grippe. Explications.

bruno lina omicron covid-19

>>> A lire aussi : Retour à la vie normale : Une nouvelle date surprenante dévoilée

La cinquième vague pourrait être la dernière grâce à Omicron

Interrogé par nos confrères de chez LCI, le Professeur Bruno Lina, virologue et membre du Conseil Scientifique, a donné son avis affuté sur la situation pandémique. Selon lui, le variant Omicron pourrait entraîner « une logique de circulation saisonnière du virus » . D’après le virologue, l’explosion de cas d’Omicron serait un premier signe d’une immunité collective grâce notamment à la vaccination de masse : Plus nous sommes vaccinés et attrapons le Covid, plus nous serions immunisés. Cela s’appelle la super-immunité.

D’autant qu’Omicron, en tant que dernier variant en date, est le moins dangereux des variants du Covid à ce jour : « Il perd en dangerosité, et a un mode de transmission différent, avec des micro-gouttelettes plus importantes. Il a tendance à donner plus facilement des infections des voies aériennes supérieures (ORL) et moins fréquemment des voies pulmonaires. Les virus qui suivront Omicron seront des descendants et deviendront saisonniers » .

« Nous pouvons avoir des espoirs. Cette vague présente tous les éléments qui font penser que c’est la dernière. Jusqu’à présent, nous avons subi des vagues qui sont les conséquences de l’émergence pandémique du virus. J’espère que nous entrons dans une logique de circulation saisonnière du virus et qu’Omicron a permis cette bascule » , a-t-il déclaré.

Le masque dehors est indispensable » défend le Professeur Bruno Lina

Cependant, pour atteindre cette fin hypothétique de l’épidémie de Covid-19, nous devons compter sur une immunité collective. Si nous voulons que la 5ᵉ vague soit effectivement la dernière, cette immunité doit arriver rapidement. Afin que le Covid ne devienne plus qu’un virus saisonnier, Bruno Lina préconise de garder autant que possible les gestes barrières et de se faire vacciner. Pour lui, le masque est d’ailleurs LE véritable allié dans cette guerre contre le virus : « Le masque dehors est indispensable. Avec le nombre de cas, nous aurons probablement moins de monde en réanimation, mais plus de monde dans les soins. Il faut à tout prix éviter d’être à des niveaux de transmission élevés. Parmi les armes qui marchent, le masque chirurgical est très efficace » .

D’après Bruno Lina, nous pourrions d’ailleurs avoir bientôt besoin d’une quatrième dose de vaccin pour maintenir l’immunité : « Le rappel permet d’induire une bonne protection pendant au moins trois mois. Après, je ne le sais pas. Contre les coronavirus, il y a parfois intérêt à modifier le contenu du vaccin, de changer la souche » .

>>> A lire aussi : Variant Omicron : Serait-ce le début de la fin de l’épidémie de Covid-19 ?

0