Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Variant Omicron : Serait-ce le début de la fin de l’épidémie de Covid-19 ?

Publié par Fanny Jacob le 02 Déc 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Paradoxalement à ce que nous pourrions croire, le variant Omicron est une bonne nouvelle pour la communauté scientifique. En effet, même s’il est évidemment dangereux, ce dernier variant en date semble être la fameuse « lumière au bout du tunnel » . Sortirons-nous bientôt de la crise du Covid-19 ? Ce variant sera-t-il un des derniers à nous envahir ?

variant Omicron fin covid

>>> A lire aussi : Covid-19 : ce triste cap franchi à nouveau

La suite après cette publicité

Le variant Omicron annonce la fin de l’épidémie

L’apparition du variant Omicron fait peur. C’est normal, nous avons appris la dangerosité des variants du Covid. Virulents, peu connus… Les variants observés jusqu’ici inquiétaient la communauté scientifique. Et pourtant, ceux-ci sont également la preuve que la lutte contre l’épidémie n’est pas vaine. Selon un immunologue israélien interrogé sur i24 News, « cette nouvelle variante est peut-être la lumière au bout du tunnel » .

En effet, les chercheurs de l’université hébraïque de Jérusalem ont observé le variant Omicron en action. Pour le professeur Zvika Granot, cette variante est certes contagieuse, mais n’est « peut-être pas aussi agressive qu’on ne le craint » . Cette hypothèse est basée sur plusieurs données relevées en Afrique du Sud d’où ce nouveau variant arrive. Les autorités de santé de la zone indiquent justement que les cas contaminés au variant Omicron ont en général des symptômes bénins et moins agressifs. De ce fait, ce variant-ci serait moins virulent que ne l’est le variant Delta.

La suite après cette publicité

Le Covid-19, de moins en moins agressif ?

En réalité, cette agressivité diminuée au fil des variants est une bonne nouvelle pour les médecins. Pour eux, cela veut dire que la maladie se fait moins dangereuse au fil du temps et au fil des actions menées contre le virus. Le professeur Granot indique que plus le virus évoluera, moins il sera agressif.

À terme, le variant Omicron deviendra même plus courant que le variant Delta. Une sacrée bonne nouvelle quand on sait qu’il est moins nocif. Selon le professeur, le Covid-19 sera encore là dans de nombreuses années, dans 10 ans possiblement. Cependant, il sera moins dangereux qu’aujourd’hui, au même stade qu’une bonne grippe en somme.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Drame : Une famille complète meurt du Covid en quelques jours

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo