Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Jean Castex : sa déclaration TRÈS inquiétante à quelques heures de l’allocution d’Emmanuel Macron…

Publié par Quentin VIALLE le 24 Nov 2020 à 14:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi à 20h, Emmanuel Macron s’adressera une nouvelle fois aux Français dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 (voir tous les détails ici). Si un allègement du confinement devrait être adopté, le Premier ministre, Jean Castex, s’est dit inquiet des « usines à Covid » lors de Noël et des fêtes de fin d’année. Explications.

Confinement : Noël face au risque Covid-19

Beaucoup de questions restent encore à éclaircir pour Emmanuel Macron et le gouvernement. Dans sa prise de parole, Jean Castex a expliqué avec clarté que la France n’entrera pas en phase de déconfinement, mais bien dans un « aménagement supplémentaire du confinement« .

Pour lui, le prochain objectif est clair, il faut assurer en toute sécurité les fêtes de fin d’année, qui présentent un gros risque pour la santé de la population. En effet, les rassemblements familiaux pourraient être à l’origine d’une troisième vague.

Le gouvernement espère donc une bouffée d’air à l’approche de ces évènements.  « La première chose que nous avons devant nous, ce sont les réveillons, qui sont des usines à Covid », a déclaré hier le Premier ministre.

Noel en famille

A lire aussi >>> Tous Anti-Covid : l’application bientôt obligatoire ?

Des chiffres encourageants

Le confinement porte doucement ses fruits. Les indicateurs s’améliorent, même si la pression sur les hôpitaux reste élevée. Dans la quasi-totalité des régions de France, on observe une baisse des hospitalisations et des contaminations.

Des chiffres porteurs d’espoir, résultat du reconfinement mis en place par le gouvernement. Pour les fêtes de fin d’année, il faudra patienter jusqu’à ce soir, pour avoir, on l’espère, quelques précisions.

Quant au vaccin, les laboratoires du monde entier continuent les essais cliniques. Si certains affichent une efficacité à plus de 90%, une chose est sûre, il faudra plusieurs mois pour le mettre au point. Un processus qui promet d’être long…

A lire aussi >>> Jean Castex prêt à quitter le gouvernement ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.