Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : c’est officiel, la quatrième dose du vaccin est à l’étude

Publié par Lucas le 30 Déc 2021 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est à croire que nous n’en finirons définitivement pas avec ce virus de la Covid-19 et tout ce qui en découle. Ce mercredi 29 décembre, pour la première fois depuis l’accélération de la troisième dose en France, la question de la quatrième dose est étudiée. Ainsi, il est fortement probable que nous soyons finalement amenés à connaître un nouveau rappel de vaccination dans les temps proches à venir.

>>> A lire aussi : La 4ème dose de vaccin « est une possibilité » : la bombe lâchée par Olivier Véran !

Vers une quatrième dose du vaccin contre la Covid-19 ?

Ainsi, pourAlain Fischer, membre important de la stratégie vaccinale en France, c’est en tout cas une échéance qu’il faut absolument prendre en compte. « Le sujet est en réflexion. Il faut obtenir les données concernant le niveau et la durée de protection conférés par le rappel », explique notamment ce spécialiste de la santé qui ne cesse de s’impliquer dans la lutte contre la Covid-19.

Mais, à une heure durant laquelle encore trop peu de citoyens en France ont reçu leur troisième dose, comment est-il possible, en effet, d’entendre déjà parler… d’une quatrième ? Alain Fischer répond : « Il faut laisser le temps à l’analyse scientifique des données […] Si la protection contre les formes graves diminue, si les personnes sont fragiles, ou pas… ».

covid-19 quatrieme dose etude

>>> A lire aussi : Covid-19 : Vers un couvre-feu pour ce 31 décembre ?

Des niveaux de contaminations jamais connues depuis le début de la pandémie

Ces derniers jours, en France, les cas de contaminations à la Covid-19 ne cessent d’atteindre des sommets et d’exploser les records. Ainsi, ce mercredi 29 décembre, Olivier Véran confirme le passage de la barre symbolique des 200.000 cas. Le pire reste à craindre d’ici l’arrivée du mois de janvier. Cela promet un début d’année 2022 plus que contraignant…

>>> A lire aussi : « Aucun pays ne sortira de la pandémie à coups de doses de rappel » alerte l’OMS

Souce : LCI
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0