Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Poids : Comment calculer son IMC ?

Publié par Mélaine le 12 Juin 2021 à 8:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Calculer son IMC est un bon repère pour savoir où nous en sommes dans notre poids. Bien plus que des chiffres sur une balance, cette technique permet d’évaluer les risques liés au poids. L’Indice de Masse Corporelle est utilisé et reconnu par l’OMS depuis 1997. Mais comment le calcule-t-on et comment en interpréter le résultat ?

La suite après cette publicité
IMC

Calculer son IMC : avantages et inconvénients

Attention. Avant tout, gardez en mémoire que le calcul de l’IMC n’est valable que pour les adultes âgés de 18 à 65 ans. De plus, il n’est pas adapté aux femmes enceintes ou aux personnes très musclées.

Si cette formule a des avantages (facilité de calcul, indicateur généralisé), elle a aussi de inconvénients. La silhouette, par exemple, n’est pas prise en compte. Les antécédents de santé, des éléments déterminants tels que l’âge, le sexe ou encore l’origine ethnique non plus. Autant de facteurs qui peuvent biaiser les résultats.

La suite après cette publicité

L’IMC se calcule comme suit : POIDS (en kilogrammes) / TAILLE (en mètre) au carré .

Exemple : je pèse 60 kilos et je me sure 1m60. Je fais donc le calcul suivant : 60 ÷ (1,60×1,60) soit 60 ÷ 2,56 = 23,44

La suite après cette vidéo

Mon IMC est donc de 23,44

La suite après cette publicité

Calculer son IMC et interpréter le résultat

Une fois le résultat obtenu, vous pouvez le comparer à ce tableau de l’OMS.

Inférieur à 16 : anorexie ou dénutrition

La suite après cette publicité

Compris entre 16.5 et 18.5 : maigreur

Compris entre 18.5 et 25 : corpulence normale

Compris entre 25 et 30 : surpoids

La suite après cette publicité

Compris entre 30 et 35 : obésité modérée de classe I

Compris entre 35 et 40 : obésité élevée de classe II

Supérieur à 40 : obésité morbide ou massive

La suite après cette publicité

Calculer son IMC n’est pas trouver son poids de forme

Hop la ! Vous avez calculé votre IMC et vous avez pu constater le résultat. Mais dans cette société axée sur le physique et qui nous fait complexer sur tout (voire sur n’importe quoi) il est primordial de rappeler une chose : votre poids, ce n’est pas qu’un chiffre !

N’en déplaise à ceux qui ne jurent que par l’IMC, une autre chose est à prendre en compte lorsqu’on fait un bilan sur son poids. C’est le poids de forme.

La suite après cette publicité

Un poids de forme, c’est quoi ? C’est le poids dans lequel vous vous sentez bien : psychologiquement et physiquement. Il est loin, parfois bien loin, des petites cases de l’Indice de Masse Corporelle.

Le tout reste de trouver un équilibre, de prendre en compte la génétique et l’histoire personnelle de chacun. Pour trouver son poids de forme, il suffit d’écouter son corps. Certains maux doivent vous alerter : vous avez un IMC qui vous dit que vous avez une corpulence normale mais vous ressentez une gêne, lorsque vous marchez par exemple, au niveau des hanches ? Vous vous sentez ballonné ? Essoufflé au moindre effort ? Alors votre IMC n’est pas forcément votre poids de forme.

A l’inverse, l’IMC vous classe en surpoids mais vous vous sentez bien dans votre corps ? Plein d’énergie ? Alors vous avez sans doute atteint votre poids de forme.

La suite après cette publicité

On ne le répétera jamais assez : aimez-vous comme vous êtes ! Prenez soin de vous, bougez et mangez équilibré tout en vous faisant plaisir. Vous verrez que vous vous sentirez bien dans votre corps et votre tête. Soyez bienveillant envers vous-même et ne laissez jamais personne vous miner le moral !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.