Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : le bracelet électronique bientôt imposé par le gouvernement aux malades ?

Publié par Justine le 27 Nov 2020 à 11:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Afin de ne pas subir un troisième rebond de l’épidémie de Coronavirus, les personnes testées positives vont-elles porter un bracelet électronique si placées en quarantaine ? L’idée du patron de l’entreprise Sigfox ne va pas plaire à tout le monde…

La suite après cette publicité
Coronavirus bracelet électronique traçage

>>> À lire aussi : Vaccin contre le Coronavirus : des médecins détaillent les « effets secondaires difficiles »

La suite après cette vidéo

Un bracelet électronique pour les personnes positives au Coronavirus ?

Alors que le second confinement se termine peu à peu pour les fêtes de fin d’année, des sociétés réfléchissent déjà à l’après-confinement. Comment reprendre une vie normale en attendant l’arrivée du vaccin ? Le patron de Sigfox, Ludovic Le Moan, a une idée qui ne va pas faire l’unanimité. Pour lui, il faudrait suivre les personnes contaminées, comme le fait déjà l’application TousAntiCovid, mais de manière plus fiable.

La suite après cette publicité

Il propose que les personnes testées positives portent un bracelet électronique en plus d’être suivies par l’application. Le gouvernement va-t-il opter pour ce moyen de traçage ? Sur RTL, le patron de Sigfox indique vouloir proposer « une solution de facilité qui va fournir encore plus d’informations à Apple et Google qui savent déjà tout de notre vie privée ». Toutefois, « Les données appartiendront au gouvernement ou aux autorités sanitaires. Nous ne nous occupons que de la partie réseau », précise-t-il.

>>> À lire aussi : Fin du confinement : est-ce qu’on peut vraiment atteindre 5000 cas par jour ?

Éviter un rebond du Coronavirus

La suite après cette publicité

À en croire RTL, des discussions sont en cours, mais le bracelet se transformerait en simple badge « pour dissiper toute polémique », indique BFM TV. Par ailleurs, cette solution est à la portée de tous, notamment les personnes qui ne possèdent pas de smartphone. À en croire une source du gouvernement sur BFM TV le 25 août dernier, « On va dire que ce n’est a priori plus une priorité ». Quoi qu’il en soit, cette démarche pour faire face au Coronavirus fonctionnera uniquement sur le volontariat.

Même si cette proposition est controversée, cette idée fait son chemin dans de nombreux pays. En effet, Hong-Kong impose une quatorzaine aux nouveaux arrivants qui sont surveillés par un bracelet connecté. Le bracelet permet de connaître leur lieu de confinement et les sanctionner si besoin. De son côté, Taïwan géolocalise ses habitants et la Russie demande des selfies.

>>> À lire aussi : Tous Anti Covid : l’application bientôt obligatoire ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.