Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : ce pays a bientôt atteint l’immunité collective !

Publié par Justine le 09 Jan 2021 à 22:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a un an, personne n’aurait imaginé vivre une pandémie mondiale. Le Coronavirus fait désormais partie de notre quotidien, mais les vaccins pourraient bientôt l’éliminer pour de bon. C’est ce qu’espère un pays en passe d’atteindre l’immunité collective.

La suite après cette publicité
Coronavirus et immunité collective

>>> À lire aussi : Coronavirus : de faux vaccins inquiètent fortement les autorités

Un pays résiste au Coronavirus

La suite après cette vidéo

Les campagnes de vaccination ont débuté dans le monde entier pour faire face au Coronavirus. Chaque pays vaccine aussi rapidement qu’il le peut dans le but d’atteindre l’immunité collective pour endiguer le virus. Pour atteindre cet objectif, il faudrait au moins immuniser 60 % de la population. Pour le moment, c’est Israël qui détient le record de rapidité en matière de vaccination.

La suite après cette publicité

Une tâche ardue bientôt remplie par un pays : l’archipel des Palaos située dans l’océan Pacifique. L’archipel a vécu la pandémie de Coronavirus de loin. En effet, sur les 18 000 habitants que compte le pays, aucun cas positif n’a été relevé et donc aucun mort, indique l’OMS. Comment ont-ils fait ?

>>> À lire aussi : « Incident majeur » à Londres… près d’une personne sur 30 infectée par le virus, les hôpitaux saturés

Le premier pays à se débarrasser du Coronavirus

La suite après cette publicité

Dès l’annonce du Coronavirus, l’archipel a renforcé puis fermé ses frontières en mars avant de tester les habitants en avril. Ces mesures efficaces prises rapidement, ont permis à l’archipel en libre association avec les États-Unis, de se protéger.

C’est grâce à cette association que les Palaos ont débuté la campagne de vaccination nommé Warp Speed. Les 28 000 doses du vaccin Moderna sont injectées depuis dimanche dernier. À CNN, Ritter Udui, responsable du ministère de la santé explique son objectif : « Nous avons la chance d’être dans une position où nous avons accès aux vaccins à travers l’Operation Warp Speed et notre petite taille rend plus facile le déroulement du programme. Le vaccin n’est pas obligatoire donc notre but est de vacciner environ 80% de la population. Nous espérons arriver à l’immunité collective ». La campagne doit se terminer au mois de mai leur permettant d’être les premiers à atteindre l’immunité collective.

>>> À lire aussi : Covid-19 : en cas de symptômes, un arrêt de travail immédiatement disponible !

La suite après cette publicité

Source : Maxi Sciences

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.