Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : la transpiration est-elle est un vecteur de transmission ?

Publié par FJ le 03 Mai 2020 à 7:29

Depuis l’apparition du coronavirus, de nombreuses questions se posent quant à la transmission de ce dernier. Certains ont peur que la transpiration puisse être un vecteur. C’est pourquoi la question a été posée a un professeur, qui y répond.

transpiration coronavirus vecteur

>>> À lire aussi : Coronavirus : après avoir contracté la maladie de Kawasaki, liée au covid-19, ce bébé ressemble à un zombie (VIDÉO)

La transpiration, un vecteur ?

Cela fait plusieurs mois maintenant que le coronavirus sévit à travers le monde. Et plus le temps avance, plus les moyens d’attraper le virus se multiplient. On le sait maintenant que les gouttelettes qui proviennent d’éternuements ou de postillons transmettent le virus. Mais quid de la transpiration par exemple ?

A l’approche de l’été, les citoyens se demandent s’il n’existe pas d’autres moyens de transmission encore inconnus à l’heure actuelle. Ils se posent également la question à savoir si l’eau de mer par exemple, peut être vectrice du virus. Face à toutes ces interrogations, de nombreux scientifiques ont tenté de répondre à la question afin de rassurer au mieux les Français.

>>> À lire aussi : Coronavirus : les images inquiétantes du premier enfant atteint du syndrome inflammatoire, découvert chez les plus jeunes

Un professeur répond

Le docteur JuanGestal, professeur émérite en médecine préventive à l’Université de Santiago de Compostelle à La Voz de Galicia  a été interrogé concernant le fait que la transpiration puisse être un vecteur du virus. Mais selon lui, pas d’inquiétude de ce côté-là.

Il est formel une nouvelle fois, le virus ne s’attrape que lorsqu’une personne éternue ou tousse. Ce sont ensuite nos mains qui sont les pires vecteurs de transmission du virus car on touche des surfaces où sont déposées les postillons et on se touche ensuite souvent le visage.

>>> À lire aussi : Coronavirus : le virus crée des caillots de sang qui préoccupent les médecins !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.