Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : les images inquiétantes du premier enfant atteint du syndrome inflammatoire, découvert chez les plus jeunes

Publié par Romane TARDY le 30 Avr 2020 à 11:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On croyait les enfants épargnés par le coronavirus. Pourtant, des enfants développeraient une maladie inflammatoire potentiellement grave qui pourrait être en lien avec le virus. Des médecins américains ont dévoilé que le premier cas était un bébé de six mois. Découvrez-le dans la vidéo ci-dessous :

Publicité

A lire aussi : Coronavirus : un nouveau symptôme chez les enfants inquiète les médecins

Le syndrome inflammatoire lié au coronavirus qui touche les enfants

Publicité

C’est l’information qui affole. Alors que les enfants devraient commencer à rentrer à l’école après le 11 mai en France, une nouvelle maladie inflammatoire potentiellement grave semble se développer chez les plus jeunes. Elle pourrait être liée au Covid-19. Ce syndrome inflammatoire a été signalé aux quatre coins de l’Europe en commençant par l’Angleterre. A Paris, le Centre Necker signalait 10 cas hospitalisés. Il s’avère que les Américains avaient déjà mis le doigt sur cette mystérieuse maladie au début du mois.

Les Américains diffusent des clichés du premier cas

Début avril, les Américains découvrent cette étrange maladie. Un rapport dans Hospital Pediatrics dévoile que le premier cas détecté le 7 avril était un bébé de six mois. Cette petite fille refusait de se nourrir et avait développé une forte fière. Les médecins ont pensé dans un premier temps à une infection virale. Cependant, la maladie évolue et le bébé a présenté des éruptions cutanées. Elle présentait aussi une conjonctivite et des lèvres sèches et gercées. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, les Américains ont diffusé des clichés de ce premier cas. On découvre le corps du bébé enflé, rempli de taches rouges.

Publicité

Alors que ses parents affirmaient qu’elle n’avait été en contact avec aucune personne atteinte du coronavirus, elle est testée positif. Toute la famille s’est retrouvée en quarantaine. Après un bon traitement, la petite fille a finalement pu retrouver sa maison. Pour les médecins, ce syndrome inflammatoire se rapporte à la maladie infantile de Kawasaki, couplée avec une infection au Covid-19, une première pour eux. « À notre connaissance, il s’agit du premier cas décrit de KD (maladie de Kawasaki) avec infection concomitante à Covid-19« , pouvait-on lire dans le rapport. Un phénomène qu’il faut donc surveiller de près !

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Source : L’indépendant 

A lire aussi : 15 parents qui gèrent (ou pas) le télétravail avec un enfant !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.