Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Omicron : cette nouvelle découverte sur le variant qui intrigue les chercheurs

Publié par Justine le 04 Jan 2022 à 14:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le variant du Covid-19, Omicron, circule massivement en France et dans le monde entier, des scientifiques cherchent son origine. L’Institut de génétique et de biologie du développement, l’Académie chinoise des sciences et la Société de génétique de Chine pense avoir trouvé la réponse. Les souris seraient la cause !

Covid-19 : origine Omicron découverte

>>> À lire aussi : Omicron : Ce constat tant redouté qui vient de tomber

Covid-19 : l’origine du variant Omicron découverte

Alors que le nombre de contaminations au Covid-19 bat des records en France, le variant Omicron semble être moins dangereux que le Delta, indiquent les autorités. Néanmoins, malgré une dangerosité peu préoccupante pour le moment, la circulation rapide du variant inquiète le monde. Des scientifiques se sont intéressés à l’origine de cette mutation, notamment l’Institut de génétique et de biologie du développement, l’Académie chinoise des sciences et la Société de génétique de Chine.

Ces derniers ont publié une étude indiquant qu’Omicron se serait développé chez les animaux, avant de circuler parmi les souris pendant plus d’un an. Il s’agirait donc d’un saut entre l’homme et la souris. Les scientifiques expliquent leur hypothèse : « Tout en évoluant chez la souris, le progéniteur d’Omicron s’est adapté à la souris hôte en acquérant des mutations d’acides aminés dans la protéine de pointe qui ont augmenté son affinité de liaison avec l’ACE2 de souris. De plus, des mutations associées à l’évasion immunitaire se sont également accumulées ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : les propos inquiétants d’Olivier Véran pour le mois de Janvier…

Les différentes hypothèses quant à l’origine de cette mutation de Covid-19

Cette hypothèse va à l’encontre de la première thèse publiée par le magazine Science parue le 1er décembre 2021. Dans ce document, on découvre que le variant Omicron proviendrait d’une personne immunodéprimée : « Une jeune femme en Afrique du Sud atteinte d’une infection au VIH non contrôlée était porteuse du Sars-CoV-2 pendant plus de 6 mois ».

Toutefois, cette théorie a rapidement été réfutée puisque « les mutations permettant à un virus de survivre chez un individu au fil du temps peuvent être très différentes de celles nécessaires pour se propager au mieux d’une personne à l’autre ». Finalement, une chose semble être sûre : cette mutation de Covid-19 n’est pas une mutation des variants Alpha et Delta.

>>> À lire aussi : Des chauves-souris à l’origine du Covid-19 ? Cette inquiétante découverte

0