Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : Bientôt plus de masque à l’hôpital ?

Publié par Mia le 29 Juil 2022 à 14:10

Le masque devait revenir dans certains lieux à cause de la hausse des contaminations au Covid-19. Cependant, ce n’est finalement pas le cas. En effet, actuellement, il n’est plus obligatoire dans les transports ou dans la plupart des lieux publics. Mais, il se pourrait même que le masque finisse par ne plus être obligatoire non plus à l’hôpital ou dans les lieux dédiés à la santé. C’est en tout cas ce qu’a évoqué le ministère de la Santé, ce jeudi 28 juillet 2022.

masque obligatoire covid hopital (2)

Fin de masque obligatoire à l’hôpital dès ce lundi

Malgré le retour du masque obligatoire dans les transports dans certaines villes, le masque pourrait bientôt disparaitre de l’hôpital. En effet, il s’agit là d’un des derniers lieux où il est obligatoire. Actuellement, vous devez donc porter un masque pour aller à l’hôpital, mais aussi en clinique et autres centres de santé. Et ce, malgré la remontée des cas de contamination ces dernières semaines.

D’après le ministère de la Santé, interrogé ce jeudi 28 juillet, le masque reste fortement recommandé dans la plupart des lieux publics. Néanmoins, à partir de ce lundi 1er aout 2022, il n’existera plus de cadre légal concernant le Covid-19. C’est-à-dire que le masque ne sera plus obligatoire, dans aucun lieu, y compris dans les hôpitaux. Au revoir les mesures d’urgence, place à la bonne foi des citoyens.

Une mesure sanitaire toujours fortement recommandée

Le masque « demeure, dans l’immédiat, très fortement recommandé au sein des établissements sanitaires et médico-sociaux » , indique quand même le ministère de la Santé en France, ce jeudi. Une consigne générale qui s’appliquera donc dès ce lundi partout sur le territoire.

Avec l’émergence d’un nouveau variant du Covid, le masque reste recommandé afin de protéger certaines personnes plus fragiles. Néanmoins, « cette recommandation pourra naturellement être ajustée si la situation épidémique devait continuer à s’améliorer » , avoue le ministère de la Santé.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.