Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : On connaît le prix du vaccin en France

Publié par Lucie B le 04 Déc 2020 à 10:04

Jeudi 3 décembre, lors de son point presse hebdomadaire, le Premier ministre Jean Castex a détaillé la stratégie vaccinale du gouvernement, qui prône la sécurité, la transparence et la proximité.

vaccin-covid-19

À lire aussi : Fou rire garanti avec les tweets de ces internautes sur le vaccin de la Covid-19 !

Un vaccin dès janvier

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé la stratégie vaccinale, lors du point presse hebdomadaire du jeudi 3 décembre. Il affirme : « nous ne nous sommes pas précipités sur les vaccins au détriment de la sécurité sanitaire » . La France va attendre que l’Agence européenne de médicament donne l’autorisation à la mise sur le marché des vaccins Pfizer et Moderna. Ces vaccins seront examinés le 29 décembre.

En France, la Haute autorité de santé, organe indépendant, est la seule à pouvoir autoriser la distribution du vaccin et non le gouvernement. « Notre objectif est de garantir que la France disposera de suffisamment de vaccins. 200 millions de doses seront disponibles, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes » , annonce Jean Castex. La priorité sera de vacciner les personnes âgées en Ehpad et les personnels à risque dans ces établissements, ce qui représente 1 million de personnes à vacciner en janvier.

Rien à dépenser

Pour les autres étapes du plan de vaccination, le gouvernement de Jean Castex suit les recommandations de la Haute autorité de santé. Pour se faire vacciner, pas besoin de passer à la caisse, le vaccin contre le Covid-19 sera gratuit pour tous. « Chacun doit pouvoir se faire vacciner par un professionnel qu’il connaît et en qui il a confiance »n. Jean Castex a annoncé, pour assurer la proximité, que les Français pourraient se faire vacciner par leur médecin généraliste, qui sera au coeur de la stratégie vaccinale.

Un Monsieur vaccin a été nommé par Jean Castex, pour piloter la diffusion du vaccin : il s’agit d’Alain Fischer, médecin immunologue. Par soucis de « transparence », cette stratégie vaccinale sera présentée à l’Assemblée nationale. Enfin, Jean Castex a reconfirmé que le vaccin ne serait pas obligatoire, mais le Premier ministre a indiqué l’importance de se faire vacciner. « Il faut que nous soyons le plus nombreux à nous faire vacciner. Se faire vacciner, c’est aussi protéger les autres, c’est un acte altruiste. »

À lire aussi : Covid-19 : Ce pays commence la vaccination dès la semaine prochaine !