Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Dépression hivernale : cet aliment à éviter absolument si vous y êtes sujet

Publié par Manon CAPELLE le 03 Jan 2021 à 11:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les personnes souffrent plus fréquemment de dépression en hiver, notamment accentué par le manque de luminosité. Selon une étude, ces personnes devraient éviter la consommation de sucre, qui accentuerait les symptômes de la dépression.

dépression saisonnière sucre consommation

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron furieux : il pousse un violent coup de gueule au sujet du vaccin !

La dépression en hiver toucherait 5 à 10% de la population

L’équipe de psychologues de l’Université du Kansas a réalisé une étude sur les effets psychologiques et psychologiques de la consommation de sucre ajouté. Leur étude a mis en évidence que la consommation de sucre, fréquente à cette période de l’année, pourrait influencer la dépression.

« La forte consommation de sucre, des journées plus sombres ainsi que des changements d’habitudes de sommeil associées à l’hiver, pourraient, de manière combinée, avoir un effet néfaste sur la santé mentale », souligne l’étude.

Ce serait 5 à 10% de la population qui vivrait un épisode généralisé de dépression clinique, en hiver. De plus, cette dépression saisonnière donnerait envie de consommer du sucre. Cela améliorerait temporairement l’humeur, puis finirait par empirer les symptômes de la dépression.

>>> À lire aussi : Couvre-feu à 18 heures : Simple prélude au reconfinement ? L’inquiétude grandit !

L’alcool contient également beaucoup de sucre

Le sucre agirait de la même manière qu’une drogue. D’après le professeur Ilardi, les sucreries « ont un effet immédiat sur l’amélioration de l’humeur ». En revanche, à forte dose, elles peuvent « aggraver l’humeur, réduire le bien-être, élever l’inflammation et causer une prise de poids. »

De plus, l’alcool regorge de sucre. Ainsi, il est conseillé de limiter votre consommation. Très calorique, l’alcool ne contient aucun nutriment et est toxique à forte dose.

Pour réduire les symptômes de la dépression, le professeur Ilardi recommande de privilégier les légumes, les fruits et les omégas 3 et d’éviter les aliments ultra-transformés.

>>> À lire aussi : Huit jours après avoir été vacciné, cet infirmier américain a été testé positif au Covid-19 (Vidéo)

Source : RTBF 
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0