Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Des femmes défigurées après des injections d’acide hyaluronique pratiquées illégalement

Publié par Leslie le 04 Sep 2019 à 6:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

A cause d’injections non autorisées d’acide hyaluronique, des femmes ont été totalement défigurées. Menacées, elles n’osent pas porter plainte contre une esthéticienne ayant un local à la Grand-Rue de Montreux.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Une jeune anglaise a failli perdre un œil à cause d’œufs cuits au micro-ondes

Des femmes totalement défigurées à cause de ces injections

La suite après cette vidéo

Des clientes d’une esthéticienne installée sur Montreux ont partagé photos et témoignages inquiétants. Elles sont en effet totalement défigurées à cause d‘injections réalisées sur leurs visages avec des effets secondaires indésirables. Or, les victimes n’osent pas porter plainte car, certaines ont reçu des menaces de mort cette esthéticienne et de son mari.

La suite après cette publicité

« Cela fait deux mois que je ne sors pas », « Elle refuse de communiquer la marque du produit utilisé », sont les propos rapportés par les victimes totalement désemparées.

« Je constate que ces injections sont mal réalisées. C’est catastrophique. Ces boules vont durer de longs mois avant de disparaître », a réagi un médecin dermatologue FMH, à Montreux. Il a même a tenu à préciser que « même avec un CFC (certificat fédéral de capacité, ndlr), une esthéticienne n’est pas habilitée à faire des piqûres. »

Photos postées par les victimes dans un groupe Facebook

>>> A lire aussi : Défigurée lors d’une « soirée Botox », l’esthéticienne était une ancienne prisonnière sans formation

La suite après cette publicité

Injections non autorisées : une activité illégale selon l’Office du médecin cantonal

L’Office du médecin vaudois a quant à lui expliqué : « les médecins cantonaux n’ont pas la responsabilité, ni les moyens de suivre les ventes de ces produits. Non seulement ils peuvent être achetés par tout un chacun sur internet pour en faire usage sur d’autres personnes, sans être des professionnel de la santé, mais en plus, les produits eux-mêmes provenant de l’étranger, par exemple d’Asie, peuvent contenir des substances dangereuses. »

Ainsi, le médecin et le pharmacien cantonaux souhaiteraient que cette dame cesse son activité car, elle est illégale. « Elle ferait l’objet d’une dénonciation si elle se poursuivait. Les privés qui injectent de l’acide hyaluronique sans autorisation de pratiquer sont passibles d’une peine de prison de 3 ans. » ont-ils conclu.

La suite après cette publicité

> En appliquant une crème sur sa bouche, ses lèvres ont gonflé et se sont transformées en saucisses

Source : 20Min.ch

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.