Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Une jeune femme atteinte d’endométriose partage une photo poignante de son quotidien… (vidéo)

Publié par Charlene le 02 Déc 2017 à 16:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une maladie difficile à diagnostiquer

Cette photo poignante a été partagée par la photographe Georgie Wileman sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une photo d’elle montrant les cicatrices de ses nombreuses opérations. Georgie souffre d’endométriose depuis qu’elle a 13 ans. Ce n’est que 12 ans plus tard que sa maladie a enfin été diagnostiquée. Une maladie dont on parle encore trop peu et qui est bien souvent détectée trop tard. L’association française de lutte contre l’endométriose estime que la maladie est généralement diagnostiquée 5 années trop tard. L’endométriose cause des lésions, des kystes, ainsi que des douleurs intenses au niveau de l’abdomen.

endométriose

Elle partage l’enfer de l’endométriose

La photo prise par Georgie Wileman montre donc son ventre couvert de cicatrices et d’annotations. Elles correspondent aux années où elle a subi ses opérations. « Je voulais montrer en image à quoi peut ressembler la réalité de cette maladie » a-t-elle déclaré sur son blog. Sur ce site, elle nous donne un aperçu bouleversant de son quotidien, ses séjours à l’hôpital. Et la façon dont elle tente de surmonter cette maladie pouvant rendre stérile. La photo a été exposée à la National Portrait Gallery et Georgie explique ne pas avoir pu assister à la visite en raison de ses douleurs. Ce sont donc ses proches qui s’y sont rendus et qui lui ont envoyé des photos de cette journée.

@georgiewileman is sharing her experience of living with endometriosis through photography. Starting today, her portrait “2014–2017” — a map of the surgical scars on her stomach from five separate surgeries — will be on on view at the @nationalportraitgallery in London as part of the Taylor Wessing Portrait Prize. You can catch the rest of the work in Georgie’s Endometriosis series in Lenny in 2018.

A post shared by Lenny (@lennyletter) on

Incredible seeing my work in the @nationalportraitgallery. I unfortunately wasn't able to attend the private view due to continued pain and an upcoming surgery, but my wonderful family and friends were there in my place. Seeing the pictures they sent and hearing of the many discussions started by my photograph was truly overwhelming. The way Endometriosis and women's pain is treated needs to be reformed, too many have suffered for too long. We need to have this conversation, we need change. Link in bio for full project, 'Endometriosis'.

A post shared by Georgie Wileman (@georgiewileman) on

Crédit photo / photo à la une : Instagram @georgiewileman
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0