Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Improbable : Le foetus de sa jumelle était dans son abdomen depuis 17 ans

Publié par Manon CAPELLE le 14 Sep 2019 à 5:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis sa naissance, une jeune Indienne de 17 ans a un foetus logé dans son abdomen. Souffrante de maux de ventre violents, les médecins ont récemment découvert qu’il s’agissait en réalité du foetus de sa jumelle.

La suite après cette publicité

La jeune femme, victime de nombreux maux de ventre

Cette jeune femme de 17 ans se rend à l’hôpital de Patna, en Inde. Et les médecins étaient loin d’imaginer ce qu’ils allaient découvrir. À plusieurs reprises, la patiente s’est rendue à l’hôpital pour de violents maux de ventre. Elle se plaignait d’une sensation  » d’estomac rempli  » . Et pour cause, cela fait déjà 5 ans que la fille présente une grosseur abdominale dont la taille grandit au fil du temps.

La suite après cette publicité

Les médecins se contentent de palpations du ventre et constatent que la bosse est dure et irrégulière. Elle ne bouge pas au rythme de la respiration. Ils suspectent désormais une tumeur.

S’en suit alors un scanner abdominal. Les médecins découvrent une masse logée entre le pelvis et la région épigastrique. Un détail étonne les praticiens, le scanner révèle des zones de densité différentes, un squelette calcifié et des tissus mous.

>>> À lire aussi : Choc, elle finit paralysée après avoir mangé une soupe de légumes périmée !

La suite après cette publicité

Le scanner révèle un foetus

Les médecins décident de retirer immédiatement cette masse. Ils procèdent donc à un examen histologique et découvrent que la supposée tumeur est en réalité un foetus de 36 centimètres de long. Ce foetus est doté de cheveux, de dents, d’os et de « structures ressemblant à des membres » selon un rapport publié dans la revue BMJ. Le foetus avait visiblement atteint un stade de développement avancé.

Cette anomalie n’est pas la première à être observée. Communément appelé  » foetus in foetu «   (FIF), cette anomalie est extrêmement rare et toucherait une personne sur 500 000. En revanche, c’est la première fois qu’elle est observée chez une femme d’un âge si avancé et c’est le plus gros foetus retrouvé à l’intérieur du corps d’une femme. Moins de 100 cas ont été recensés dans la littérature médicale.

La suite après cette publicité

Un foetus « parasite »

L’origine de ce phénomène n’est toujours pas connue mais trois théories s’affrontent pour l’expliquer. Cette malformation provient soit du développement d’un embryon à l’intérieur d’un autre durant la grossesse, soit d’un foetus  » parasite «  puisant les ressources et partageant le même système sanguin du premier. La dernière théorie soumet qu’il s’agit d’une forme spéciale de tumeur appelée tératome.

Cependant, d’après une autre étude de 2015, des scientifiques estiment qu’un tératome ne peut pas vraiment être considéré comme un FIF. Ils confirment que de véritables foetus possèdent une colonne vertébrale, ce qui n’est pas le cas des tératomes.

La suite après cette publicité

Généralement, les cas de  » foetus in foetu  » sont souvent détectés avant la naissance et retiré in utero ou quelques jours seulement avec l’accouchement.

Deux ans après son opération, la jeune femme se porte à merveille. Elle a remercié chaleureusement les médecins, en avançant être soulagée de ne plus avoir cette grosseur et que ses parents sont  » très contents  » . 

>>> À lire aussi : Une femme de 73 ans a donné naissance à des jumeaux en bonne santé (vidéo)

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.