Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

L’incroyable combat de ce petit garçon atteint d’un kyste gros comme une pastèque

Publié par Nicolas F le 11 Mai 2021 à 8:02

Un petit garçon courageux se bat deux fois plus que les autres pour réaliser des tâches quotidiennes. Atteint d’un kyste démesuré au bas du visage, sa déformation l’empêche de parler correctement et ralentit son développement. Regardez la vidéo pour voir les images touchantes de cet enfant qui garde la joie de vivre malgré son handicap.

>>> À lire aussi : Elle pensait aller chez l’ophtalmologue pour se faire soigner un kyste mais ce que le médecin va découvrir est hallucinant !

L’hygroma kystique a été diagnostiqué pendant la grossesse

Alex Grabowski a aujourd’hui 4 ans. Il essaie d’apprendre à marcher et à parler mais il a encore bien des difficultés. Son kyste difforme lui obstrue la bouche et le poids qu’il porte au visage le déséquilibre. Alex est né avec un hygroma kystique. Il s’agit d’une accumulation de liquide dans les tissus. Son menton et le bas de son visage sont gonflés par le kyste. Malgré tout, il garde le sourire et est un petit garçon plein de vie.

>>> À lire aussi : Une crèche refuse d’inscrire une petite fille malformée car elle risquerait de faire peur aux autres enfants

L’enfant a déjà subi 16 opérations

C’est lors de l’échographie de la 20e semaine de grossesse que sa maman a appris qu’il souffrait d’un problème. Les six premiers mois après sa naissance se sont passés à l’hôpital, où il a subi une opération après une autre. En tout, depuis sa naissance, Alex a déjà été opéré seize fois. Sa dernière opération, qui a eu lieu il y a quelques jours, lui a permis de faciliter sa marche en améliorant son équilibre. Il est également capable de prononcer quelques mots depuis que l’excroissance a été réduite. Malgré cette amélioration, sa maman reste très protectrice et est inquiète lorsqu’elle constate la méchanceté des gens qu’elle croise. « Les gens m’ont dit qu’il faisait peur et un homme est venu me voir pour me demander s’il était réel. J’ai peur qu’il doive apprendre à gérer ça seul quand il sera plus grand ».

>>> À lire aussi : Un bébé de 7 mois a une tête plus grosse qu’un ballon de foot : les parents espèrent sauver leur enfant

enfant kyste au visage

Crédits : SWNS