Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Gel hydrolacoolique : attention à ces produits qui ne tuent pas le coronavirus ! Des flacons rappelés !

Publié par Claire JONNIER le 21 Avr 2020 à 11:26

Depuis le début de l’épidémie du Covid 19, c’est la ruée vers le gel hydroalcoolique. Alors déjà, nous savions qu’il est important qu’il soit virucide et pas seulement bactéricide. Mais en plus, il semblerait qu’un produit en particulier ne contienne pas la dose nécessaire d’alcool pour lutter contre le virus. En vidéo, découvrez pourquoi :

>> À lire aussi : Le très beau cadeau de Ricard pour lutter contre le coronavirus !

Gel hydroalcoolique : plusieurs critères à suivre

Pour qu’un gel hydroalcoolique fonctionne contre le Covid 19, il faut qu’il puisse avoir la mention virucide en plus de la fonction bactéricide. C’est un point important puisque c’est ce qui vous garantit une protection optimale. Par ailleurs, il faut faire extrêmement attention à ce produit du laboratoire Vecteur Energy. Spécialisé dans tout ce qui touche aux huiles essentielles et aux compléments alimentaires, sa solution hydroalcoolique serait inefficace contre le coronavirus.

En tous les cas, c’est ce que prouve la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. En effet, après enquête, il semblerait qu’il s’agisse d’une « tromperie sur la qualité d’un produit et mise en danger de la vie d’autrui. » Les faits sont extrêmement graves et d’ailleurs, une perquisition a été effectuée dans les locaux de l’entreprise, ce vendredi 10 avril.

>> À lire aussi : Coronavirus : si vous payez votre gel hydroalcoolique plus chez que cette somme, vous êtes face à une arnaque !

Un produit qui ne sert à rien

Pour se protéger du Covid 19, le gel hydroalcoolique reste la solution la plus souvent utilisée par les Français. Alors, quand la DGCCRF se rend compte que le laboratoire Vecteur Energy ne délivre pas des produits conformes, elle intervient immédiatement ! « Les analyses effectuées ont montré qu’il possède une concentration en éthanol très inférieure aux 60% minimum requis pour les solutions hydroalcooliques. »

Du coup, la préfecture de Haute-Loire publie un communiqué ce mercredi pour avertir le maximum d’usagers. « Produit non conforme et dangereux en raison d’une teneur en éthanol insuffisante pour assurer une véritable action anti-virale et anti-bactérienne. » Actuellement, ce sont presque 2000 flacons commercialisés qui sont rappelés et un message à destination de tous ceux qui l’utilisent pour « cesser immédiatement de l’utiliser et de la rapporter dans leur magasin d’achat, dès que les conditions sanitaires le permettront ».

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.