Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Ce virus « plus grave que le Covid-19 » qui pourrait sévir cet hiver

Publié par Jessy le 24 Juin 2021 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le Covid-19 reste la priorité des différents gouvernements, une autre maladie pourrait bien faire un retour en force cet hiver. Il s’agit bien entendu de la grippe. Au Royaume-Uni, certains experts s’inquiètent face à la puissance que pourrait avoir le virus cet hiver

homme tousse

>>> À lire aussi : Covid-19 : Bientôt une reprise de l’épidémie ? La déclaration inquiétante de Gabriel Attal (vidéo)

La grippe pourrait être plus puissante cet hiver !

Alors que le Covid-19 continue de sévir malgré la campagne de vaccination, des experts s’inquiètent sur l’hiver qui approche. Selon Anthony Harnden, membre du comité de la vaccination et l’immunité, la grippe pourrait devenir un problème plus important et « plus grave que le Covid-19 » . Des propos qui inquiètent, alors que les spécialistes voient déjà une nouvelle vague du coronavirus avant le début de l’hiver.

Pour Anthony Harnden, la baisse considérable du virus de la grippe cette année pourrait avoir pour conséquence la diminution de l’immunité contre la maladie. De son côté, Boris Johnson, le Premier ministre britannique a tenu à alerter les habitants du Royaume-Uni sur l’importance de réduire le nombre de cas positif au Covid afin de « donner au NHS le temps de faire face » .

coronavirus

>>> À lire aussi : Vaccin AstraZeneca : Une nouvelle inquiétante vient de tomber

Des experts mitigés sur les propos des Britanniques

Face à cette nouvelle, nos confrères du Parisien ont décidé d’interroger, à leur tour, des experts. Et en France, les propos sont plus mitigés. « Je ne vois pas en quoi ne pas avoir eu de cas l’an dernier ferait drastiquement baisser l’immunité l’année suivante. La grippe induit une réponse immunitaire qui persiste plusieurs années » , indique Jean-Daniel Lelièvre, immunologue et chef de service des maladies infectieuses dans un hôpital de Val-de-Marne.

En Europe, la grippe a en effet connu une baisse des cas en raison des nombreuses mesures sanitaires et gestes barrières. Les experts sont cependant affirmatifs : la baisse des cas n’induira pas un virus plus fort l’année suivante.

>>> À lire aussi : Ce nouveau coronavirus détecté chez des humains inquiète…

Source : Le Parisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER