Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Hypersensible aux ondes et allergique à la WiFi, elle craint déjà l’arrivée de la 5G

Publié par Nicolas F le 30 Sep 2019 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À 70 ans, Rosi Gladwell souffre de sensibilité électromagnétique. Cette Britannique dépense chaque mois une petite fortune en accessoires en tous genres, qui pourraient la protéger des radiations et des ondes magnétiques ou électriques. Elle se considère allergique à certaines ondes, comme celles de la WiFi. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir le quotidien de cette femme qui redoute à présent le déploiement de la 5G sur tout le pays : 

La suite après cette publicité


> À lire aussi : Ce couple vit dans une cabane de boue et de branchages car ils sont allergiques au monde moderne

Souffrant d’hypersensibilité électromagnétique, elle ne supporte pas la WiFi

Rosi Gladwell, une retraitée britannique passe la plus grande partie de l’année dans la maison de famille, située en Espagne, dans la montagne. Là-bas, elle se sent mieux, loin des ondes qu’elle ressent en Angleterre ou dans les grandes villes. Pour s’y rendre, elle évite les aéroports et les avions, préférant faire le trajet en bateau. Après un périple de 30 heures, elle peut s’installer dans cette maison où elle se barricade pour éviter d’entrer en contact avec des ondes. Elle a même fait fabriquer un sac de couchage spécial, qui rejette les ondes. Il y a 6 ans, elle a été diagnostiquée atteinte du syndrome HSE, une hypersensibilité électromagnétique. Souffrant de maux de tête et se sentant mal chez elle, elle a compris qu’elle se sentait mieux quand elle coupait la WiFi et éteignait les téléphones sans fil. « À l’époque, les gens me prenaient pour une bizarre quand je disais souffrir d’HSE. Mais ce n’est plus le cas maintenant. »

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Maux de tête, vertiges, nausées … Et si c’était l’électrosensibilité ?

Elle craint que le déploiement de la 5G lui cause des soucis de santé

Si elle doit se rendre en ville ou qu’elle va au restaurant, elle prend toujours avec elle un appareil qui mesure l’intensité des ondes, afin d’éviter certains quartiers ou de choisir la place la plus saine dans un restaurant. Rosi fait partie d’un groupe d’une dizaine de personnes qui ont tous la même sensibilité. Ils se réunissent et s’informent sur la condition qui les affecte. Leur prochaine préoccupation est le déploiement de la 5G, qui rendra presqu’impossible d’avoir des zones sans ondes.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : À cause de son allergie, cette femme ne peut pas faire l’amour ! Les rapports sexuels pourraient la tuer !

Crédits : SWNS

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.