Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« J’ai attrapé froid » : mythe ou réalité ? Le froid nous fait-il vraiment tomber malade ?

Publié par Killian Ravon le 13 Jan 2024 à 5:41

Vous avez surement déjà entendu dire qu’il fallait bien se couvrir en hiver pour éviter « d’attraper froid ». Mais est-ce que la baisse des températures est réellement à l’origine des maux de la mauvaise saison comme la grippe ou le rhume ?

Cette idée reçue est en réalité fausse : le froid à lui seul ne rend pas malade ! Cependant, même s’il n’est pas l’unique responsable, la fraicheur fragilise nos défenses immunitaires et crée des conditions favorables à la transmission des virus hivernaux.

Une personne chaudement habillé pour faire face à l'hiver

Le froid affaiblit les barrières de l’organisme

Contrairement aux croyances populaires, on ne peut pas tomber malade uniquement à cause du froid. En effet, les virus et les bactéries sont toujours à l’origine des affections.

Néanmoins, le froid fragilise les muqueuses de l’organisme, notamment au niveau du nez, qui constituent notre première ligne de défense face aux agents pathogènes. Quand les températures baissent, ces barrières protectrices sont moins efficaces pour bloquer l’entrée des virus.

De plus, le froid ralentit le fonctionnement du système immunitaire, ce qui le rend moins apte à lutter contre les affections. Les globules blancs sont ainsi affaiblis quand il fait froid.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Des conditions hivernales favorables aux virus

Si le froid n’est pas directement responsable, il crée malgré tout des conditions propices à la transmission des microbes hivernaux comme celui de la grippe ou du rhume.

D’une part, les basses températures conservent mieux les germes dans l’air. Le froid empêche leur dégradation, multipliant leurs durées de vie et donc les probabilités de contamination.

D’autre part, nous passons plus de temps dans des espaces clos et confinés quand il fait froid à l’extérieur. Cette promiscuité augmente les contacts entre les personnes, et facilite ainsi la propagation des virus par gouttelettes ou par connexion avec des surfaces contaminées.

Comment se protéger sans trop se couvrir

Bien que le froid ne puisse à lui seul vous rendre malade, il est conseillé de se couvrir suffisamment pour maintenir le corps à bonne température, notamment au niveau du nez. Une écharpe par temps froid reste ainsi recommandée.

Attention cependant à ne pas trop se couvrir, à l’inconvénient de subir un choc thermique néfaste en passant d’un lieu surchauffé à l’extérieur glacial. L’idéal est de s’habiller « en ognon », par couches successives.

Enfin, pour vous protéger des virus, pensez aux gestes barrières : lavage des mains, port du masque, ventilation régulière des locaux… Ils demeurent efficaces pour limiter les risques de contamination !

Alors, cet hiver, sortez et profitez du grand air sans crainte : le froid ne vous rendra pas souffrant à lui seul. Soyez simplement vigilants et prenez soin de vous !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.