Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Des jumeaux sont nés avec 10 ans d’écart entre les deux

Publié par Nicolas F le 21 Juin 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une maman a mis au monde des jumeaux… mais elle a attendu dix ans avant de concevoir le deuxième. Cette Chinoise conçu ses enfants par FIV, alors qu’elle avait des difficultés à avoir des enfants naturellement. Un lot d’embryons ayant servi à la première FIV avait été conservé. Quelques années plus tard, Madame Wang est retournée à l’hôpital et a demandé à se faire inséminer avec un nouvel embryon. L’opération a été un succès, permettant à son fils de découvrir son jumeau, né 10 ans plus tard.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Insolite : elle accouche de triplés qui n’ont pas été conçus le même jour

Elle avait fait congeler un lot d’embryons après sa première FIV

La suite après cette vidéo

Madame Wang avait fait confiance au docteur Zheng Jie de l’Hôpital de Hubei, à une époque où la FIV n’était pas encore très pratiquée en Chine. La récupération d’ovules a permis de cultiver un lot d’embryons. Un seul a été inséminé et les autres ont été congelés et stockés à l’hôpital. La grossesse et la naissance du bébé de Madame Wang se sont déroulées normalement. Elle a accouché d’un magnifique garçon appelé Lulu. « Malheureusement, les deux tiers des camarades de classe de Lulu ont eu des frères et sœurs. Il est devenu jaloux ». En voyant qu’autour d’elle, d’autres couples ont eu plusieurs enfants, la maman a décidé elle aussi d’en avoir un deuxième.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Connaissez-vous l’énigme des non-jumeaux ?

10 ans plus tard elle donne un jumeau à son premier fils

Madame Wang et son époux sont retournés dans le même hôpital, sachant que des embryons étaient toujours stockés. « Près de 10 ans plus tard, lorsque j’ai trouvé le docteur Xiao Mei, il m’a tout de suite reconnue ». Le médecin l’a alors prévenue qu’il y avait des risques que la grossesse soit compliquée, étant donné que la maman avait maintenant plus de quarante ans et que la durée de stockage pour la survie des embryons est justement de 10 ans. Mais cette deuxième grossesse s’est également bien déroulée et le 16 juin, date à laquelle était prévu l’accouchement, une césarienne a été pratiquée. Plusieurs coïncidences lient ces deux enfants, nés du même lot d’embryons. Ils ont également le même sexe, le même poids à la naissance et ils sont tous les deux nés en juin.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Vidéo de jumeaux de 4 mois qui découvrent leur complicité et leur connexion pour la première fois

Crédits et source : Hubei Maternal Hospital

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.