Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

À l’âge de 7 ans il ne pesait que 4 kilos… regardez ce qu’il est devenu aujourd’hui !

Publié par Charlene le 08 Déc 2016 à 9:02

Lorsque Priscilla Morse a vu une photo de cet orphelin bulgare sur Facebook en 2014, elle savait qu’elle le tirerait de là. Ryan, atteint de nanisme, était littéralement en train de crever de faim dans un orphelinat en Bulgarie. À l’âge de 7 ans, l’enfant ne pesait que 4 kilos environ. Il était complètement dénutri et n’avait plus que la peau sur les os. Priscilla et son mari ont alors très vite pris la décision d’adopter l’enfant. Leur plus grande crainte était qu’il ne meurt avant toute la paperasse administrative ne soit réglée.

Le couple Morse est déjà bien familier avec les enfants ayant des besoins particuliers. En effet, ils sont parents de deux enfants naturels, Dylan 13 ans et Jack, 7 ans. Mais ils ont également adopté la petite McKenzie en Russie en 2012. La fillette est atteinte du syndrome de Down. Interviewée par Inside Edition, Priscilla raconte qu’elle-même a été adoptée. Et que son frère (qui avait des besoins spéciaux) a lui aussi été adopté. Malheureusement, le petit garçon est mort à l’âge de 9 ans. Ses parents adoptifs étaient effondrés. Et c’est ce qui a donné envie à Priscilla d’adopter elle-même des enfants avec des besoins spéciaux.

On vous laisse découvrir l’évolution de ce petit garçon, qui a eu bien de la chance de croiser la route de la famille Morse :

 
                   

En 2015, le couple Morse a donc ramené le petit Ryan aux États-Unis. Il a immédiatement été conduit à l’hôpital pour enfants Vanderbilt ou une sonde gastrique lui a été posée. Les médecins étaient choqués de l’apparence du petit garçon, certains ont même pleuré raconte Priscilla… D’autres encore, lui ont dit qu’il n’y avait que peu d’espoir. Il a donc passé deux semaines à l’hôpital et ce fut au tour de Priscilla de reprendre la main une fois le petit Ryan ramené à la maison.

Aujourd’hui, le petit Ryan a 8 ans et pèse 10 kilos. Comme on le voit sur les photos, il a bien repris le dessus. Il devient de plus en plus actif et commence à babiller comme un bébé. Son séjour à l’hôpital aura également révélé que le petit souffre ce paralysie cérébrale, de microcéphalie, de scoliose et de nanisme. D’où sa petite taille. Mais comme l’explique sa nouvelle mère, chacun mérite de connaître le bonheur dans une famille. Lui et tant d’autres.

Crédits photos / photo à la une : @savingbabyryan

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.