Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Pour ce pneumologue, les patients qui vont en réanimation pourraient avoir un avenir très compliqué à leur sortie

Publié par Manon CAPELLE le 04 Avr 2020 à 16:25

David Mispelaere est un pneumo-cancérologue. Il estime que les patients atteints du coronavirus qui sont actuellement en réanimation auront « sur le long terme besoin d’oxygène ou de ventilation. » 

patients réanimations séquelles

>>> À lire aussi : Des chercheurs américains font une découverte très inquiétante sur la durée de vie du coronavirus !

Les patients en réanimation auront des séquelles

Le jeudi 2 avril, 6399 patients atteints du Covid-19 se trouvaient en réanimation au sein des hôpitaux français. Les patients qui développent des formes graves du coronavirus « vont avoir des séquelles », affirme David Mispelaere.

Ce pneumo-cancérologue de l’hôpital privé de Cesson-Sévigné explique que ces séquelles seront d’ordre pulmonaire et musculaire. La majorité des personnes contaminées, ayant développé des formes « bénignes n’auront pas de conséquences à long terme ». Et ce, malgré « les problèmes d’appétit prolongés » ainsi que des besoins en oxygène.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« Le problème principal, c’est effectivement les 5% de patients qui vont en réanimation parce que ces patients là vont avoir des séquelles pulmonaires […], mais aussi des séquelles de la réanimation. On peut avoir de la fibrose pulmonaire qui va s’installer […]. Mais on peut avoir du coup un manque d’oxygénation du sang à cause de cette fibrose pulmonaire. »

>>> À lire aussi : Transmission du coronavirus par l’air ? Un rapport très inquiétant vient d’être dévoilé

Des complications musculaires et d’autres dûs à la réanimation

Les patients restant longtemps en réanimation vont, au fil du temps, développer des séquelles. Le médecin explique : « Le fait d’être intubé, ventilé, sédaté, provoque un hyper-métabolisme du corps, qui fait donc qu’on consomme trop de calories. » 

« Donc les muscles fondent […] On peut avoir aussi des complications de retour à la marche puisque les muscles des jambes ont également fondu. Ça peut être compliqué », explique-t-il.

Toutefois, ce n’est pas tout. « Il y a aussi toutes les autres complications de la réanimation, les problèmes d’insuffisance rénale qui peuvent se mettre en place, des problèmes de thrombose vasculaire. Et puis, tous les patients ont déjà des pathologies cardiovasculaires qui peuvent se compliquer par le manque d’oxygène », énumère le pneumo-cardiologue.

>>> À lire aussi : Coronavirus : L’animatrice Sophie Favier, sans nouvelles de sa mère en Ehpad, pousse un coup de gueule !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.