Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Trypophobie : cette étrange peu des petits trous !

Publié par Nicolas F le 01 Oct 2019 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En plus d’être désignés par un nom bizarre, les trypophobes ont également une peur des plus bizarres. Pourtant de nombreuses personnes souffrent de ce trouble. La trypophobie est la peur de tout ce qui présente des trous ou des aspérités sous forme de trous.

La suite après cette publicité

On rencontre plus de trous qu’on imagine

La suite après cette vidéo

Si vous avez simplement peur de prendre l’avion ou de monter sur une échelle, vous n’êtes pas très original. Dire que certains ont des peurs bien plus étranges encore, mais aussi bien plus handicapantes. On ne dirait pas comme ça, mais les personnes qui souffrent de trypophobie sont effrayées par de nombreux objets, aliments, textures que l’on rencontre au quotidien. Cette peur des trous se manifeste par la peur de tout ce qui est troué ou renfoncé, ou au contraire, qui présente une bosse. Par exemples, les toutes petites bulles qui s’agglutinent autour des bulles de savon, les trous dans le polystyrène.

(etsy.com)

>>> À lire aussi : Pied Grec ou pied Egyptien : ce que la forme de vos pieds révèle de votre personnalité

La suite après cette publicité

Les crêpes et mousses au chocolat sont bannies

Certains objets sont plus originaux que d’autres, comme les graines séchées de fleur de lotus, de temps en temps utilisées dans l’ornementation florale. Mais plus embêtant, pensez aux trous dans le pain, aux aspérités des grains de maïs sur son épi ou à tout ce qui est alvéolaire, en forme de nid d’abeille. Pensez aux petits trous des balles de golf ou les bulles d’air dans les crêpes ou la mousse au chocolat. Cette nouvelle phobie semble toucher des milliers de personnes dans le monde et les personnes qui en sont atteintes se font connaître sur des blogs spécialisés.  Ils décrivent même les symptômes qui se manifestent à la vue de ces trous : « Souvent les choses qui affectent votre esprit affectent aussi votre corps, c’est pourquoi certaines personnes ont les poils qui s’hérissent ou la paume des mains moites et les palpitations qui accélèrent ».

(maisondoucet)

(salon.com)

(paroles de fromagers)

(wallpaper.co)

>> À lire aussi : Top 30 des meilleurs « tu préfères auxquels vous ne pourrez pas répondre »

La suite après cette publicité

Même couper un poivron en deux est difficile

Tyler Mears, une trypophobe, a expliqué à quoi ressemblait sa vie : « Je ne peux pas couper un poivron en deux. Je suis une adulte et pourtant je ne peux pas trancher certains légumes car voir la cavité à l’intérieur me fait lever les poils. Je ne peux même pas voir des bulles de mousse dans une tasse de café. Je cherche en permanence comment éviter de me retrouver dans des situations où je serai confrontée à des trous ou des encoches. »

(abeautifulmess.com)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.