Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« Rainbow Kiss » : pourquoi cette pratique sexuelle est dangereuse et pas hygiénique du tout ?

Publié par Jessy le 17 Avr 2022 à 7:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le sexe, chacun a ses propres fantasmes quand il s’agit de rapports sexuels. Mais quand la pratique devient dangereuse, et qu’elle est peu hygiénique, il est important d’alerter.

S’il l’orgasme cervical pourrait vous faire découvrir une nouvelle façon de prendre du plaisir, le « Rainbow Kiss » est une pratique sexuelle très dangereuse… Et pas franchement appétissante.

position de l'hélicoptère sexe missionnaire

« Rainbow Kiss » : cette pratique qui consiste à s’embrasser avec du sperme et des menstruations !

Même si le nom pourrait vous donner envie d’en savoir plus, le titre doit déjà vous alerter. Même si les fantasmes ne doivent pas être critiqués, il en existe des dangereux. En français, le « Rainbow Kiss » se traduit par « le bisou arc-en-ciel » .

Mais dans la pratique, il n’y a rien de très joyeux et coloré. L’homme et la femme doivent en effet s’embrasser, à la fin de l’acte, avec le sperme dans la bouche de la femme, et les menstruations dans la bouche de l’homme. En général, les couples hétéros finissent l’acte en 69 pour avoir les sécrétions de sa moitié dans la bouche et s’embrasser juste après. On vous conseille plutôt de pratiquer la position de la cascade, qui pimentera vos vies. Mais chacun ses goûts…

Pourquoi c’est dangereux ?

De nombreuses femmes et hommes aiment avaler la semence de leur partenaire sexuel. Et si cette pratique est déjà dangereuse, le risque est doublé quand il s’agit d’ajouter les menstruations de madame dans la partie.

L’échange de ces sécrétions privilégie également les infections sexuellement transmissibles comme le VIH, la syphilis, l’hépatite B, la Chlamydia ou encore la gonorrhée. Le « Rainbow Kiss » peut donc être une pratique très dangereuse, surtout en prenant en compte que la présence du sang renforce le risque de transmission des IST.

Si vous souhaitez le faire en couple, ou que vous voulez pratiquer le « Hate Fuck » , il est important de faire un test de dépistage avant le rapport. Ce conseil s’applique également si vous voulez retirer la capote.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0