Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Pfizer : l’annonce choc…

Publié par Céline le 31 Oct 2021 à 9:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Ministère de la Santé a dernièrement déclaré qu’une quatrième dose allait pouvoir être administrée aux personnes sévèrement immunodéprimées.

Covid-19 vers une 4ème dose du vaccin Pfizer

Image Pixabay

>> À lire aussi : Vaccin : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber 

Une 4ème peut d’ores et déjà être injectée

Depuis lundi 30 août, toutes les personnes âgées d’au moins 65 ans et également toutes celles qui souffrent de comorbidités peuvent recevoir leur 3e dose. Il faut également savoir que les plus jeunes sont éligibles. C’est le cas, par exemple, s’ils sont immunodéprimés ou bien alors si elles ont une pathologie à haut risque. Alors que la campagne de rappel vaccinale bat son plein en France à l’heure actuelle, il s’avère qu’une 4ème dose peut d’ores et déjà être déjà injectée.

En effet, le ministère de la Santé a dernièrement indiqué que toutes personnes sévèrement immunodéprimées, peuvent prétendre recevoir cette 4ème dose, à condition, bien évidemment, d’avoir déjà reçu trois doses.

>> À lire aussi : Un faux bras vendu 1000€ pour aider les antivax à échapper à la vaccination obligatoire

Les personnes à très haut risque de forme grave sont concernées

Cette 4ème dose concerne donc toutes personnes à très haut risque de forme grave. C’est le cas notamment des malades atteints de cancers ou bien encore de maladies hématologiques malignes traitées par chimiothérapie. Mais aussi de tout individu transplanté récemment de moelle osseuse. Des patients dialysés, ou encore atteints de maladies auto-immunes sont également éligibles.

Pour recevoir la troisième ou la 4ème dose, les personnes concernées doivent se rendre dans un centre de vaccination. Chez le médecin traitant, en pharmacie, en cabinet infirmier ou bien de sage-femme. Mais aussi au sein des services hospitaliers.

>> À lire aussi : Coronavirus : les allocataires s’inquiètent… La CAF peut-elle accéder à leur statut vaccinal ? 

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.