Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Lidl : Ces bouteilles que vous ne pourrez bientôt plus trouver en magasin

Publié par Brandon Clouchoux le 20 Oct 2021 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une perte qui s’élève à plusieurs dizaines de millions d’euros par an pour Nestlé Waters sur ce marché. La multinationale suisse explique le retrait des bouteilles Vittel prévu fin octobre : cela concerne la gestion de la nappe phréatique dans les Vosges.

Retrait des bouteilles Vittel

Lidl est le plus gros acheteur d’eau minérale Vittel dans le pays. Le fait que la chaîne de magasins discount soit en rupture de stock marque une nouvelle étape dans le retrait de Nestlé du secteur de l’eau. Le groupe a laissé ouverte la question de savoir comment les choses vont se poursuivre avec les autres partenaires commerciaux de Vittel dans ce pays. Nestlé ne souhaite pas commenter l’état des négociations annuelles.

Les clients du magasin discount Lidl chercheront bientôt en vain de l’eau de marque Vittel. Nestlé Waters cessera ses livraisons à partir de novembre. « Le contrat existant entre Vittel et Nestlé Waters Allemagne et Lidl Allemagne expire à la fin du mois d’octobre 2021. Après un vote commun, il a été décidé de ne pas prolonger le contrat existant avec Vittel » , a indiqué Nestlé interrogé. Le groupe n’a pas donné de raison.

Le commerce de l’eau du plus grand fabricant mondial de biens de consommation est critiqué depuis des années par les écologistes : d’une part pour l’utilisation intensive des sources, d’autre part pour les déchets plastiques des bouteilles PET non consignées. En 2019, l’Aide allemande à l’environnement (DUH) a décerné à Vittel le prix négatif « Vautour d’or » . « Les bouteilles en plastique à usage unique de Vittel sont nuisibles à l’environnement car elles doivent être fabriquées à nouveau pour chaque processus de remplissage, ce qui consomme beaucoup d’énergie et de ressources » , selon le critique.

>>> À lire aussi : Coronavirus : la pollution en chute libre, l’air devient plus pur ! (Vidéo)

L’eau minérale concurrencée

L’eau provient du lieu-dit Vittel dans les Vosges. La nappe phréatique baisse depuis des années, Nestlé a donc réduit la quantité d’eau prélevée. Le groupe prélève environ un quart de l’eau souterraine extraite à Vittel. Après de sévères critiques, les plans visant à approvisionner les résidents en eau courante ont de nouveau été annulés. Nestlé a commencé à nettoyer les décharges locales avec des bouteilles en plastique de Vittel.

Le groupe, très critiqué, se désengage de plus en plus du secteur mondial de l’eau. Quoi qu’il en soit, la division est la marge la plus faible du groupe. Au premier semestre, la marge bénéficiaire d’exploitation était de 8,9 pour cent et de 17,4 pour cent pour l’ensemble du groupe. Récemment, l’eau n’a contribué que pour 5 pour cent aux ventes.

L’acquisition fait partie de la nouvelle stratégie. « Nestlé réaligne ses activités mondiales dans le domaine de l’eau et se concentre davantage sur les marques internationales d’eau premium et d’eau minérale, ainsi que sur les produits pour une consommation saine de liquides » , écrit le Suisse. Cela inclut également l’entrée dans le secteur des fabricants de boissons gazeuses avec Refill plus. L’eau du robinet devient de plus en plus populaire.

>>> À lire aussi : Covid-19 : l’impact étonnant de la pollution sur les contaminations…