Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : l’impact étonnant de la pollution sur les contaminations…

Publié par Manon CAPELLE le 10 Mar 2021 à 21:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Antoine Flahault, épidémiologiste, a émis une nouvelle hypothèse dans Le Monde. Il évoque que la « pollution atmosphérique par des particules fines soit responsable d’aggravations de l’épidémie ». Ainsi, un lien pourrait se dresser entre la pollution et la hausse du nombre de contaminations.  

pollution hausse contaminations Covid-19

>>> À lire aussi : Bonne nouvelle : Les chiffres de contaminations au Covid-19 sont enfin encourageants ! (vidéo)

Un lien entre la pollution et la hausse des contaminations ?

La pandémie de Covid-19 ne faiblit pas. D’après Santé publique France, la situation reste « toujours préoccupante ». L’apparition des variants a rendu encore plus complexe la situation sanitaire dans l’Hexagone.

Bien que les variants soient une explication de la hausse du nombre de contaminations, il pourrait y avoir une autre raison également. Et cette raison pourrait être la pollution, comme le souligne l’épidémiologiste Antoine Flahault.

« Il se peut que la pollution atmosphérique par des particules fines soit responsable d’aggravations de l’épidémie tant dans le nombre de nouvelles contaminations que d’hospitalisations de cas de Covid-19″, explique-t-il.

>>> À lire aussi : Covid-19 : les endroits où il y a le plus de contaminations révélés par l’Institut Pasteur

Une possibilité après l’arrivée de particules fines provenant du Sahara

Divers épisodes de pollution ont touché la France, notamment en raison de la remontée de poussière provenant du Sahara. L’arrivée de ces fines particules, de très petites tailles, se propagent aisément dans l’air. De plus, elles ont la caractéristique de s’intégrer dans l’organisme lorsqu’elles sont inspirées.

C’est ce que confirment des chercheurs, dans un article de la revue Earth System and Environment. En effet, les scientifiques indiquent que ces particules de sable pourraient être des vecteurs pour des produits dangereux.

Alors, les particules de sable pourraient également transporter le virus. « Le rôle des concentrations élevées en particules fines dans l’air pourrait être l’un des facteurs déterminants majeurs tant de la transmission que de la gravité du Covid-19 », confirme Antoine Flahault.

>>> À lire aussi : La fête d’anniversaire d’un chat à l’origine d’un foyer de contaminations

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail