Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

L’Académie de médecine estime qu’il faut se taire et ne pas téléphoner dans les transports pour éviter les contaminations

Publié par Manon CAPELLE le 23 Jan 2021 à 14:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Académie de médecine a diffusé un communiqué ce vendredi 22 janvier. Elle souligne que le port du masque dans les transports en commun devrait s’accompagne de quelques précautions, comme se taire ou ne pas téléphoner. 

recommandations masque transports commun académie médecine se taire

>>> À lire aussi : Covid-19 : Vous pouvez jeter vos masques faits maison !

En plus du port du masque, il faut éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun

Ce vendredi 22 janvier, l’Académie de médecine a diffusé un communiqué où elle dévoile les consignes adressées aux usagers des transports en commun. La « menace » des nouveaux variants inquiète la communauté scientifique. Toutefois, l’Académie de médecine souligne qu’il ne faut « pas modifier les gestes barrière tels qu’ils ont été définis et améliorés depuis plusieurs mois ».

Il faut continuer de respecter le port du masque, la distanciation physique, se couvrir la bouche et le nez avec le masque. De plus, l’Académie de médecine insiste en recommandant, dans les transports en commun, que le port du masque « doit s’accompagner d’une précaution très simple : éviter de parler et de téléphoner« .

>>> À lire aussi : Covid-19 : Porter deux masques pour se protéger, une bonne idée ?

D’autres recommandations de la part de l’Académie de médecine

Contrairement à ce qu’avait annoncé Olivier Véran, l’Académie de médecine souligne qu’il n’est pas nécessaire de jeter les masques artisanaux. Le fait d’empêcher le port du masque artisanal « relève d’un principe de précaution ». Ainsi, l’Académie de médecine estime que l’efficacité de ces masques « n’a jamais été prise en défaut » lorsqu’ils sont bien portés.

Alors, dans son communiqué, elle explique : « Un tel changement des recommandations concernant une pratique avec laquelle l’ensemble de la population avait réussi à se familiariser risque de susciter de l’incompréhension et de raviver les doutes sur le bien-fondé des préconisations officielles« .

De ce fait, elle regrette également une autre recommandation du gouvernement. L’exécutif souhaite étendre la distanciation physique de 1 à 2 mètres. En revanche, l’Académie admet qu’il s’agit d’une « proposition défendable en théorie, mais inapplicable en pratique« .

>>> À lire aussi : Masques homologués, distanciation augmentée : Les nouvelles recommandations face aux variants du coronavirus !

Source : LCI 
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.