Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Sexo : découvrez la maladie de La Peyronie, qui attaque sévèrement le pénis !

Publié par Jessy le 05 Mai 2022 à 19:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il faut toujours faire attention à notre santé, et ne jamais remettre à demain un problème. Les hommes sont très attachés à leur pénis, et s’inquiètent facilement lorsque quelque chose ne va pas. Si vous souffrez lorsque vous êtes en érection, vous avez peut-être la maladie de la Peyronie… On vous explique tout !

>>> À lire aussi : Couple : Ce signe discret qui vous annonce une rupture imminente

Maladie de la Peyronie : qu’est-ce que c’est ?

Chez l’homme, le pénis est l’appareil génital essentiel pour faire ses besoins, mais aussi lors du rapport sexuel. Mais certains hommes souffrent d’une maladie peu connue, et pourtant dangereuse pour la santé : la Peyronie. Cette maladie touche environ 6% des hommes au cours de leur vie. Elle se manifeste à travers une augmentation du tissu fibreux, comme le rapporte Gentside. En d’autres termes, une plaque dure se forme sous le pénis, et provoque de vives douleurs lors de l’érection. En érection, le pénis doit durcir, mais la plaque dure empêche l’érection totale, et va même jusqu’à courber le pénis de l’homme. Cela se traduit par des douleurs atroces et une distorsion du sexe.

pénis

>>> À lire aussi : Qu’est-ce que la « dépression du vagin », cette maladie incomprise qui touche de nombreuses femmes ?

Ce n’est pas une maladie sexuellement transmissible !

Attention, nous ne parlons pas ici d’une maladie sexuellement transmissible. Des recherches sont encore en cours sur cette maladie rare. Pour le moment, les chercheurs ne savent pas encore dans quelles circonstances la Peyronie peut se manifester. Les spécialistes indiquent cependant que les hommes de 45 à 65 ans sont les plus touchés par la maladie. Toujours selon eux, la Peyronie est le résultat d’une infection ou d’une diminution de l’apport sanguin artériel vers le pénis, comme l’indique Gentside.

Et la maladie n’arrive pas du jour au lendemain. La maladie est encore trop rare pour avoir des tests poussés sur la question, mais elle n’est pas héréditaire. La Peyronie peut donc provoquer une distorsion du pénis, des troubles érectiles et une détresse psychologique.

>>> À lire aussi : Cette campagne publicitaire en faveur de la masturbation surprend les internautes

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0