Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Sucre, sel, gras : que contient le vaccin anti-Covid de Pfizer ?

Publié par Elisa GERLINGER le 19 Déc 2020 à 17:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le vaccin contre la Covid-19 de Pfizer va bientôt être disponible sur le marché français (voir tous les détails sur son déploiement ici). Mais de quels ingrédients est-il composé ?

Publicité
vaccin-covid

>>> A lire aussi: Covid-19 : on sait désormais quand le vaccin Pfizer sera disponible en France !

« D’ici une semaine, le premier vaccin sera autorisé, les vaccinations pourront commencer immédiatement », a annoncé ce mercredi 16 décembre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, devant le Parlement européen à Bruxelles.

La campagne de vaccination en France « pourrait commencer avant la fin de l’année » dès validation par le régulateur européen, comme l’a confirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le même jour. Il faudra donc attendre la validation par l’agence européenne le 21 décembre, puis par les autorités nationales dans les jours qui suivent.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Quels ingrédients contient le vaccin ?

Mais alors, de quoi est composé le vaccin anti-Covid réalisé par les laboratoires Pfizer et BioNTech ? Si ses composants sont disponibles sur internet, leurs noms ne vont probablement rien vous dire. Alors voici ses ingrédients dans un langage commun. Il est d’abord composé d’un principe actif qui sert à la guérison, qui est en fait un code génétique. Il s’agit de l’ARN messager est une copie temporaire d’un fragment d’ADN de la protéine de pointe S du virus.

>>> A lire aussi: Covid-19 : le vaccin signe-t-il la fin du port du masque obligatoire ?

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Du sel, du sucre, des lipides…

On retrouve ensuite de la matière grasse (des lipides) qui va favoriser la pénétration du code dans nos cellules. Elle va envelopper l’ARN messager dans une enveloppe de lipides. Il faut ensuite ajouter du sel, afin d’équilibrer le pH (la salinité ou l’alcalinité) de la solution. Cela permet d’augmenter l’acceptabilité du vaccin par l’organisme. Autre ingrédient: du sucre. Ce composant permet de servir de conservateur et éviter que les nanoparticules du vaccin ne se collent entre elles durant la congélation. Et pour finir, on ajoute de l’eau. Et le tout donne le vaccin anti-Covid. Cela a l’air simple dit comme ça, mais il ne faut pas tenter de le reproduire chez soi. Laissez les scientifiques s’en charger.

>>> A lire aussi: Vaccin Pfizer / BioNTech : six patients seraient morts pendant les essais ? Est-ce vrai ?