Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin AstraZeneca : Cette nouvelle recommandation surprenante et inquiétante…

Publié par Sacha JOUANNE le 09 Avr 2021 à 12:00

Toutes les personnes de moins de 55 ans qui ont reçu leur première injection d’AstraZeneca devront continuer leur vaccination avec une seconde dose de vaccin ARN messager, Pfizer-BioNTech ou Moderna. C’est ce qu’a recommandé la Haute Autorité de Santé, ce vendredi 9 avril.

recommandation-HAS-vaccin-astrazeneca

>>> A lire aussi : Des chercheurs établissent le lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thromboses

Nouvelle recommandation de la HAS pour les vaccinés de moins de 55 ans avec AstraZeneca

Tous les « primo-vaccinés » avec AstraZeneca de moins de 55 ans, c’est-à-dire ceux qui ont simplement reçu leur première dose, ne vont pas continuer avec ce vaccin. Effectivement, la Haute Autorité de Santé recommande une deuxième dose de vaccin ARN messager (Pfizer ou Moderna) pour toutes les personnes âgées de moins de 55 ans, ayant reçu une première injection d’AstraZeneca. La HAS a rendu public cet avis, ce vendredi 9 avril. Elle a également ajouté que cette seconde dose devra être administrée douze semaines après la première.

En conséquence, cette annonce concerne plus de 500 000 personnes en France dont majoritairement le personnel soignant. La Haute autorité de santé a également déclaré que le but de cette recommandation est de « contourner la réaction immunitaire dirigée contre le vecteur viral » . Mais également « d’augmenter l’intensité des réponses immunitaires » . Cette nouvelle déclaration ne risque pas de rassurer les Français sur le vaccin AstraZeneca.

La réaction d’Olivier Véran

Le ministre de la Santé, Olivier Véran a alors réagi à cette annonce au micro de RTL, ce vendredi 9 avril. Il a notamment déclaré que cette une recommandation « tout à fait logique » . Avant d’ajouter. « Il est cohérent de dire : on ne recommande pas le vaccin AstraZeneca aux moins de 55 ans. Si vous avez reçu une première injection et vous avez moins de 55 ans, vous recevrez une injection d’ARN messager » .

Olivier Véran est lui-même concerné par cette recommandation de la HAS puisqu’il a moins de 55 ans et a été reçu sa première dose d’AstraZeneca, il y a plusieurs semaines.

>>> A lire aussi : AstraZeneca, c’est fini ! Cet important changement concernant le vaccin

Source : Le Parisien