Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le vaccin contre la Covid moins efficace que prévu ? Une étude sème le doute !

Publié par Céline le 04 Nov 2021 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une récente étude britannique laisse à penser que la pandémie de la Covid continue. Mais aussi qu’elle serait tout autant capable de toucher les personnes vaccinées.

Le vaccin moins efficace que prévu Une étude britannique sème le doute !

Image Pixabay

>> À lire aussi : Jean-Luc Lemoine victime d’usurpation d’identité : le parcours du combattant pour se faire vacciner ! (vidéo) 

Le vaccin contre la Covid moins efficace que prévu ?

Une récente étude britannique laisse penser la pandémie de la Covid-19 est encore bien présente ! En effet, des chercheurs britanniques ont essayé de savoir si le vaccin peut lutter efficacement contre le virus SARS-Cov-2. Alors qu’en France, la mobilisation du gouvernement pour de la campagne de vaccination n’a pas réellement fait l’unanimité, notamment auprès des anti-vaccins, cette étude essaye de démontrer le véritable pouvoir du vaccin contre la Covid-19.

Pendant 20 jours, un groupe composé de 471 individus infectés par la Covid ainsi que 602 cas contacts, se sont portés volontaire afin d’être prélevé d’échantillons de voies respiratoires supérieures. Les scientifiques ont ainsi pu suivre l’évolution de la charge virale chez les personnes infectées. Mais surtout entièrement vaccinées. Et ont ainsi pu comparer les résultats avec les personnes non vaccinées et également infectées. 

>> À lire aussi : Couvre-feu et reconfinement : malgré la vaccination, ces départements français vont avoir des soucis cet hiver

Impossible d’obtenir une efficacité à 100%

Grâce aux données collectées, les chercheurs ont pu conclure que même les personnes entièrement vaccinées sont en capacité de contracter la Covid et continuer également à transmettre le virus. En effet, leur charge virale pourrait également contaminer des personnes cas contacts vaccinées.

Selon l’étude, le taux d’infection est au environ de 25% dans les foyers vaccinés. Et de 38% dans les foyers non vaccinés. Néanmoins, il est important de rappeler qu’à ce jour, il n’existe pas meilleure précaution que le vaccin pour se protéger de la Covid-19.

>> À lire aussi : 6 patients Covid sur 10 hospitalisés ne sont pas vaccinés ? Cette pub du gouvernement ment… 

 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0