Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccins Pfizer et Moderna : Ce nouvel effet secondaire qui inquiète

Publié par Felix Mouraille le 01 Juil 2022 à 10:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a observé un nouvel effet secondaire lié aux vaccins ARN messager. Il est possible que dans certains cas très rares, les personnes aient des problèmes d’auditions.

vaccin

Ce jeudi 30 juin, l’ANSM a publié deux rapports sur les analyses d’un nouvel effet secondaire lié aux vaccins Pfizer et Moderna. D’après l’autorité sanitaire, ces cas de pertes d’auditions existent mais ils sont « très rares ». Pour l’instant l’ANSM ne confirme rien à 100 %. « À ce stade, le lien de causalité entre ce vaccin et les cas de surdité n’est pas établi. Mais il ne peut être exclu pour un certain nombre de cas. »

Les vidéos du jour à ne pas manquer

D’après les chiffres avancés par l’étude, cette perte d’audition aurait touché 191 personnes vaccinées avec le vaccin Pfizer et 60 avec Moderna. C’est à partir de 144 de ces cas post-injections, que l’ANSM a analysé la question avec l’aide de « deux spécialistes ORL ».

Pertes d’auditions post-vaccination : un problème qui touche les 30-65 ans

Cette perte d’audition comme effet secondaire touche surtout les adultes. En effet, deux tiers des personnes vaccinées avec Pfizer-BioNTech qui signalent une perte d’audition étaient âgés de 30 à 65 ans. Parmi eux, plus de la moitié déclare une surdité « légère » ou « moyenne 1er degré ».

Mais ces effets secondaires peuvent être encore plus violents et inquiétants. Dix personnes indiquent être atteintes d’une surdité totale. Mais un rapport conclue que l’évolution « a été favorable pour la moitié avec des délais de régression connus dans quatre cas variant de un à quatre mois ».

L’Agence nationale de sécurité du médicament termine son discours en rassurant sur les bénéfices des vaccins. « L’incidence de notification des cas de surdité suggère une fréquence de survenue très rare de ces troubles ». Conclut l’autorité sanitaire. Cependant, de nouvelles analyses vont être réalisées pour affiner le rôle du vaccin dans ces effets secondaires. Pour rappel en avril dernier, les experts pharmaceutiques de l’OMS lançaient déjà un signal sur des pertes d’audition et des acouphènes suite à l’injection du vaccin anti-Covid.

0