Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Pourquoi la variole du singe semble beaucoup plus toucher les hommes ?

Publié par Mia le 15 Juin 2022 à 18:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La variole du singe évolue très rapidement en France et semble toucher davantage les hommes que les femmes. C’est en tout cas ce que révèlent statistiques basées sur les cas confirmés sur le territoire. Si nos animaux sont peut-être aussi en danger face à cette maladie, selon ce rapport, les hommes seraient donc encore plus susceptibles d’attraper le virus. Voici pourquoi.

variole singe touche plus les hommes

La majorité des contaminés à la variole du singe sont des hommes

Ce mardi 14 juin 2022, les derniers rapports affichaient un résultat inquiétant. Actuellement, en France, 125 cas confirmés ont été détectés depuis le début de l’épidémie. 91 en Ile-de-France, 11 en Occitanie, 9 en Auvergne-Rhône-Alpes, 3 en Normandie, 3 dans les Hauts-de-France, 1 en Centre-val de Loire, 3 en Paca, 1 en Bourgogne-Franche-Comté et 3 en Nouvelle-Aquitaine.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Mais, de manière générale, la majorité des patients contaminés à la variole du singe dans le pays sont des hommes. Ils ont entre 20 et 63 ans, avec un âge médian de 35 ans et constituent les 3/4 des malades. Ils sont 111, en tout et sous tous placés sous surveillance épidémiologique. Les femmes, elles, présenteraient moins de risque de propagation et de complications.

Si cette épidémie était vraiment prévue, le rapport n’indiquait pas plus de contaminés chez les hommes. Et pourtant, la réalité est sous nos yeux. Statistiquement, ces monsieurs attrapent plus facilement la variole du singe.

La population d’hommes homosexuels plus touchés que d’autres ?

Sur les hommes placés sous surveillance, 77 % ont présenté une éruption génito-anale, 76 % une éruption sur une autre partie du corps, 68 % une fièvre, 62 % des adénopathies, 14 % une odynophagie, et 5 % une toux, 7 sont immunodéprimés.

Mais alors, pourquoi donc ? Pourquoi les hommes sont plus contaminés que les femmes par la variole du singe ? A-t-on seulement une réponse à cette question ? En réalité, les scientifiques sont en train de faire plusieurs tests afin de déterminer le pourquoi du comment. De notre côté, nous penchons pour une explication assez simple, mais qui ne serait qu’une théorie et une partie de la réponse.

Nous savons que la variole du singe se propage plus simplement lors des rapports sexuels. Mais, en particulier, lors d’un rapport anal. De ce fait, comme pour le sida, il est probable que cette maladie se transmette plus rapidement chez les populations homosexuelles hommes. Bien entendu, cela n’exclut pas la sodomie entre homme et femme. Mais, les couples hétéros ont moins recours au sexe anal que les couples d’hommes.

0