Covid-19 : les prévisions très alarmantes du Président du Conseil scientifique sur la date de fin du virus… (Video)

Publié par Lucie B le 09 Oct 2020

Invité ce vendredi 9 octobre, sur BFM TV, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, fait des annonces peu rassurantes sur le Covid-19.

À lire aussi : Perdre de la graisse tout en gagnant du muscle : optez pour le régime triangulaire !

Une vision à long terme selon Jean-François Delfraissy

Invité à répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, Jean-François Delfraissy n’a pas mâché ses mots. Le président du Conseil scientifique a tenu à faire « son rôle » et a donc annoncé de mauvaises nouvelles pour les Français. « Nous sommes partis avec une vision de moyen et long termes avec ce virus, c’est-à-dire que ce n’est pas seulement septembre 2020 qui est en jeu, c’est l’ensemble de l’hiver 2020, c’est le printemps 2021. »

Jean-François Delfraissy a ajouté « nous avons six mois devant nous difficiles à passer. On va s’en sortir, mais on va devoir faire des sacrifices pendant les prochains mois. » Et selon lui, les difficultés ne devraient plus tarder à arriver dans la région parisienne. « Les besoins en réanimation seront très importants à Paris dans les 15 jours qui viennent » , prévient-il.

Vers une atténuation du virus à l’été 2021

Si l’hiver 2020 et le printemps 2021 seront des périodes difficiles selon Jean-François Delfraissy, cela ne sera pas le cas de l’été 2021. Le président du Conseil scientifique a annoncé que le virus serait atténué à cette période de l’année 2021. Il avance trois raisons. La première, le virus va spontanément s’atténuer au bout d’un temps. La deuxième raison qu’avance Jean-François Delfraissy, c’est qu’il est très probable qu’à l’été 2021, des candidats vaccins aient une certaine forme d’efficacité contre le coronavirus. Enfin, on devrait avoir des premiers résultats pour un traitement thérapeutique voire préventif contre le Covid-19 d’ici le printemps 2021. L’autre solution pour faire barrage au virus serait d’obtenir une immunité collective, mais celle-ci serait « extrêmement faible » à l’heure actuelle.

Source : BFM TV

À lire aussi : Voici ce qui se passe dans votre corps quand vous prenez une cuillère de miel chaque jour !

0