Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Comment repérer un menteur pas SMS ? Une étude dévoile tout

Publié par Quentin VIALLE le 03 Sep 2020 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comment savoir si le contenu d’un texto ou d’un message sur un réseau social est tout à fait vrai ? Selon une étude plutôt insolite, il existe plusieurs indices pour arriver à déceler le mensonge.

Des échanges de plus en plus numériques

La suite après cette publicité

Dans une tendance où l’échange entre personnes est tourné vers le numérique et l’international, le mensonge est une chose courante. Si, en face à face, la voix, les expressions du visage et du corps peuvent nous aider à repérer un menteur, c’est un peu plus difficile de le déceler à travers des SMS ou autres messages sur les réseaux sociaux. Néanmoins, certains indices dans les messages reçus peuvent vous alerter, comme l’indique l’étude parue dans la revue ACM Transactions on Management Information Systems.

Après un échange continu de SMS ou de messages sur un réseau social, votre interlocuteur se montre moins rapide à répondre ? Cela pourrait être, selon cette étude, un signe concernant la véracité de ses propos.

La suite après cette vidéo
échange par sms

À lire aussi >>> Les Reines du Shopping : une candidate prise en flagrant délit de mensonge !

La suite après cette publicité

Le mensonge lié au temps de réponse ?

Evidemment (et heureusement!), ce n’est pas parce que votre interlocuteur met du temps à répondre qu’il vous ment forcément ! Il est possible qu’il soit simplement occupé à d’autres activités. Cependant, si on met du temps à vous répondre, ce n’est pas vraiment de bon augure.

Tom Meservy et quatre autres chercheurs se sont penchés sur le sujet. En effet, ils ont regroupé plus de 100 étudiants au sein de deux universités aux Etats-Unis. Ces étudiants ont dû répondre aux 30 questions que leur posait un programme informatique conçu spécialement pour l’occasion. Les participants étaient invités à mentir environ la moitié du temps, pendant que différents paramètres étaient mesurés. L’analyse est étonnante ! En effet, les mensonges mettaient environ 10% de temps en plus à être envoyés. Ils étaient également constitués de moins de mots et souvent divisés en plusieurs messages.

La suite après cette publicité

Ces données constituent un premier indicateur. Cependant, l’étude va être approfondie par les chercheurs dans les mois à venir.

À lire aussi >>> La science a établi que les personnes qui ont une certaine forme de visage sont plus infidèles que les autres