Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Coronavirus : un remède sous forme de spray nasal bientôt en vente ?

Publié par Justine le 03 Déc 2020 à 15:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La pandémie de Coronavirus est un défi de taille pour les chercheurs qui doivent trouver un vaccin très rapidement. C’est également l’occasion pour les scientifiques de mettre au point une nouvelle manière de protéger la population rapidement et facilement. Découvrez leur projet de spray nasal.Coronavirus, un nouveau traitement sous forme de spray nasal

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Vaccin : saviez-vous que l’origine de ce mot à un rapport avec les vaches ?

Un nouveau traitement contre le Coronavirus en passe d’être créé

La suite après cette vidéo

Aux États-Unis, les scientifiques, sont sur le pied de guerre pour développer en premier un vaccin contre le Coronavirus ou tout autre moyen de protéger la population. C’est dans cette optique que les chercheurs de l’université de Pennsylanie tentent de développer un spray nasal en partenariat avec la société de biotechnologie Regeneron.

La suite après cette publicité

Ce nouveau moyen plus facile à utiliser permettrait de seconder le vaccin pour véritablement endiguer l’épidémie. En effet, ce spray repose sur la thérapie génique, c’est-à-dire qu’il envoie via le nez et la gorge des cellules qui produisent de puissants anticorps et empêchent les infections au Covid-19.

>>> À lire aussi : Covid-19 : l’aspirine serait-elle efficace pour traiter le virus ?

Un vaccin et un spray nasal contre le Coronavirus

La suite après cette publicité

Actuellement testé sur les animaux, les scientifiques indiquent que ce spray protège du Coronavirus pendant six mois grâce à une seule dose ! Le professeur James Wilson en charge du projet précise dans un communiqué que « L’avantage de notre approche est que vous n’avez pas besoin d’avoir un système immunitaire compétent pour que ce soit efficace ». Par ailleurs, le chercheur avance que les effets secondaires sont moindres par rapport au vaccin, relate Le Parisien.

Pionnier de la thérapie génique, James Wilson a été contacté en février par le gouvernement américain pour mettre au point ce type de traitement. Sans la société Regeneron et ses avancées sur ce traitement novateur, le spray n’aurait jamais vu le jour. Si les résultats sont concluants, le spray nasal pourrait être prescrit en complément du vaccin. Les tests sur les animaux se terminent en janvier, les tests sur l’homme vont-ils être autorisés ?

>>> À lire aussi : Vaccin contre le Coronavirus : des médecins détaillent les « effets secondaires difficiles »

La suite après cette publicité

Source : Jean-Marc Morandini

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.