Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Covid 19 : les résultats d’autopsie des patients font froid dans le dos !

Publié par Claire JONNIER le 15 Juil 2020 à 9:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour mieux comprendre comment la maladie affecte le corps, les scientifiques se sont penchés sur les autopsies des patients décédés du Covid 19. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça fait froid dans le dos avec la découverte de caillots sanguins dans « presque tous les organes » du corps !

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Coronavirus : ce que nous redoutions s’est produit

La suite après cette vidéo

Covid 19 : une découverte dramatique !

Avec un minimum de recul, les scientifiques se penchent désormais sur les autopsies des patients décédés du Covid 19. Et c’est Amy Rapkiewicz, une pathologiste de l’Université de New York et présidente du département de pathologie du NYU Langone Medical Center qui fait une découverte « dramatique. »

La suite après cette publicité

En effet, les chercheurs se rendent compte de la présence de caillots sanguins dans presque tout le corps et même, sur des petits vaisseaux. « C’est une découverte dramatique, car même si nous nous y attendions en ce qui concerne les poumons, nous en avons également trouvé dans presque tous les organes que nous avons examinés au cours de notre étude d’autopsie.» Car le souci, c’est que ça peut entraîner des problèmes d’accidents vasculaires cérébraux, d’insuffisance rénale, d’inflammation cardiaque ou encore, une déficience du système immunitaire.

coronavirus refus frais hospitalisation

coronavirus refus frais hospitalisation

>> À lire aussi : Des jeunes étudiants organisent des soirées de contamination volontaire au coronavirus

Les investigations en cours

La suite après cette publicité

À côté des caillots sanguins, les scientifiques se rendent également compte de la présence de grandes cellules de moelle osseuse, autrement appelées mégacaryocytes. Le souci, c’est que généralement, elles « ne circulent généralement pas à l’extérieur des os et des poumons. Nous les avons trouvées dans le cœur et les reins, le foie et d’autres organes. Dans le cœur, notamment, les mégacaryocytes produisent les plaquettes, intimement impliquées dans la coagulation du sang », a ajouté Rapkiewicz.

Actuellement, les investigations sont en cours pour essai de comprendre le lien qui peut exister entre ces grandes cellules osseuses et la coagulation des petits vaisseaux sanguins. Quant aux pathologistes, ils estiment qu’il s’agit d’une opportunité pour mieux comprendre le processus pathologique du Covid 19, ce qui n’était pas forcément le cas avec d’autres épidémies telles que le SRAS de 2003.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.