Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Jeunesse éternelle : Ce vaccin éliminerait les cellules responsables du vieillissement

Publié par Charlène Deveaux le 18 Déc 2021 à 14:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ça semble presque irréel, tellement ça parait génial et à la fois totalement futuriste. L’un des plus grands désirs de l’être humain pourrait peut-être voir le jour : provoquer le retardement du vieillissement cutané. Une avancée majeure, et surtout une aubaine dans une ère ou l’on voue un culte à la jeunesse.

>>> À lire aussi : Test de personnalité : la première chose vue sur cette image en dévoile beaucoup sur vous

Arrêter le vieillissement, ce petit miracle

Cela fait bien longtemps que la question du retard ou de l’arrêt du vieillissement se pose. Les scientifiques envisagent depuis des décennies de pouvoir arrêter le temps en trouvant un antidote magique contre l’assainissement du corps. Et ce qui relate du rêve pour certains est peut-être en train de devenir réalité. En effet, récemment, des scientifiques japonais ont annoncé avoir créé un vaccin qui pourrait supprimer les  »mauvaises » cellules (également appelées « zombies ») qui, avec les années qui passent, s’accumulent et sont responsables de la détérioration des cellules saines.

L’intérêt de cette prouesse scientifique est de retarder, voire d’empêcher l’apparition de maladies causées par la vieillesse, comme l’ostéoporose, le diabète, la rigidité artérielle, l’arthrose, etc. Publiées dans la revue Nature Aging, les observations des résultats ont prouvé que, après avoir injecté le fameux vaccin à des souris expérimentales, celles-ci manifestaient une diminution des cellules « zombies » et des zones affectées par la rigidité artérielle.

vieillissement

Le mythe de la jeunesse

Souvent, vous entendez des personnes âgées radoter « quand j’étais jeune » , puis une succession d’anecdotes qui n’en finissent pas. Car, quand on est jeune, on a énormément d’énergie (en principe) et beaucoup plus d’aptitude à bouger, marcher, faire, créer. La raison, c’est que, dans un corps humain jeune, le système de formation et le nettoyage des cellules sénescentes sont équilibrés. Mais plus les années passent et plus cet équilibre se perd, car la formation des cellules augmente, et le nettoyage se fait moins assidûment.

C’est pourquoi les mauvaises cellules finissent par toucher les bonnes, en libérant des substances chimiques qui occasionnent une inflammation. Ainsi, ces dérèglements induisent au vieillissement du corps et permettent à de nombreuses pathologies de se manifester, comme le diabète, l’arthrose, maladies artérielles, l’ostéoporose, problèmes de vue… C’est pourquoi une telle avancée serait un progrès faramineux dans l’histoire de la science, et également dans celles des personnes âgées.

>>> À lire aussi : Un régime anti-vieillissement, ça existe vraiment ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0