Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Les secrets d’une momie vieille de 3500 ans enfin révélés

Publié par Charlène Deveaux le 02 Jan 2022 à 13:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 28 décembre, des chercheurs de l’université du Caire ont publié leurs travaux dans une revue spécialisée, dans laquelle on trouve leurs découvertes sur la momie du pharaon Amenhotep Ier. Ces scientifiques ont utilisé une méthode permettant de scruter la dépouille sans toucher aux bandelettes qui la protègent.

>>> À lire aussi : Linky : le compteur au coeur d’un nouveau drame la nuit de Noël ?

Momie en 3D grâce à la tomographie

Cette momie, c’est Amenhotep Ier, deuxième roi de la 18e dynastie, qui a régné entre 1525 et 1504 avant Jésus-Christ. Le fils cadet d’Ahmôsis Iᵉʳ et d’Ahmès-Néfertary a été exhumé en 1881 à Louxor, en Egypte. Il représente la seule momie dont les bandelettes, enroulées sur le corps du défunt, n’ont jamais été déroulées par les chercheurs, afin de préserver au mieux l’aspect de celle-ci. Le cadavre était conservé au Musée du Caire.

Afin d’identifier les causes de la mort de l’ancien roi, les scientifiques ont opté pour une méthode particulièrement moderne et pointue : la tomographie. Cette technique d’imagerie permet de reconstruire le volume d’un objet à partir d’une série de mesures effectuées depuis l’extérieur de cet objet. L’objet peut notamment être une momie vieille de 3500 ans d’ailleurs. Grâce à cette analyse en 3D, ils ont pu constater que Amenhotep Ier a emmené une ceinture d’or et trente amulettes dans son dernier vestiaire, qu’il mesurait 1m69 et qu’il était circoncis. Il aurait également les restes d’une très bonne dentition.

momie

« Une momification merveilleuse »

C’est ce qu’a exprimé Sahar Saleem, une radiologue, citée par le Guardian. Une autre trouvaille importante et inédite : le cerveau du souverain était encore présent et intact. En effet, il est la dernière momie à avoir eu cette chance, ou particularité là. « Il semble qu’Amenhotep I ressemblait physiquement à son père… il avait un petit menton, un nez fin, des cheveux bouclés et des dents du haut légèrement protubérantes » , a constaté en premier temps l’experte.

En ce qui concerne les raisons de sa mort, le mystère est à moitié éclairé. En effet, grâce à la précision extrême de la tomographie, les scientifiques ont pu constater qu’il n’y avait « aucune trace de blessure ou de défiguration due à une maladie, à part de nombreuses mutilations postmortem, probablement commises par des pillards » . L’homme serait mort à 35 ans.

>>> À lire aussi : Dubaï va créer une « zone crypto » pour en promouvoir l’adoption et développer tout un écosystème

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0