Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Les autorités néerlandaises recommandent de se trouver un sex friend pendant le confinement

Publié par Nicolas F le 18 Mai 2020 à 8:33

La plupart des pays d’Europe sont en train de mettre en place la période de déconfinement tant attendue. Aux Pays-Bas, seul pays d’Europe avec la Suède à avoir opté pour la stratégie d’immunité collective, on applique aussi ce qu’on appelle le confinement intelligent. Seule la partie de la population jugée la plus à risque s’impose un confinement strict, le reste… profite. Et les autorités néerlandaises vont encore plus loin, rappelant qu’il est important de profiter de tout, y compris des plaisirs charnels. Si vous êtes célibataire, les autorités vous encouragent même à vous trouver un plan régulier, un sex friend.

> À lire aussi : Confinement : un couple surpris en plein ébats sexuels à un endroit insolite…

Les autorités néerlandaises mettent à jour leurs recommandations pour permettre aux célibataires d’avoir des rapports

Depuis le 23 mars, les Pays-Bas ont mis en place un « confinement intelligent », permettant les rassemblements tant que les règles de distanciation sociale sont respectées. Et ces règles, si on devait les respecter, interdiraient en théorie les relations sexuelles. Seules les personnes vivant sous le même toit, c’est-à-dire la famille, un époux, un petit-ami, conjoint ou autres ne sont pas obligés de maintenir 1,5 m de distance entre eux. Pour le RIVM (Institut national de santé publique), une exception peut toutefois être faite pour les amants réguliers.

> À lire aussi : Confinement : cette chose qui manque encore plus que le sexe à certains confinés

Sex friends et plans réguliers sont conseillés

Le RIVM a mis à jour ses consignes sanitaires, se rendant compte qu’actuellement, celles-ci discriminaient toutes les personnes qui n’étaient pas en couple. « Cela parait évident qu’une personne célibataire veut également avoir des contacts physiques », peut-on lire dans les consignes sanitaires officielles délivrées par le gouvernement, qui ont été mises à jour. « Discutez comment mettre cela au point, ensemble. Par exemple, rencontrez la même personne (un sex friend ou un plan régulier) pour avoir un rapport physique ou sexuel pour peu que vous soyez en bonne santé. Mettez-vous d’accord avec cette personne sur le nombre d’autres partenaires que vous pouvez rencontrer de votre côté. Plus vous verrez de personnes, plus il y aura d’occasions de répandre le coronavirus ».

> À lire aussi : Confinement : il a des effets très surprenants sur notre sexualité !

Les pratiques sexuelles autorisées pendant le confinement

Les autorités n’ont pas peur d’appeler un chat un chat, aux Pays-Bas. Dans ce document officiel émanant du ministère de la Santé, il y a une liste complète des activités sexuelles autorisées ou non, et comment les pratiquer pour être en accord avec la réglementation. Par exemple on peut lire : « Masturbation : sexe avec soi-même. Masturbation à deux : gardez 1,5 m de distance. Sexto ou sexe à distance : n’envoyez pas de photos ou vidéos sans le consentement de l’autre personne. Sexe virtuel en groupe : Skype, Zoom ou Teams. » Le document indique qu’il est tout à fait autorisé de « regarder du porno, faire un show à la caméra, des stripteases » ou « faire l’amour à distance avec un sex toy télécommandé » par une autre personne.

> À lire aussi : SCANDALE : Un célèbre footballeur organise une « fête sexuelle » en plein confinement !

Crédits : Pexels/Andrea Piacquadio – Source : RIVM