Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

BDSM : connaissez-vous la pratique de l’aftercare ?

Publié par Jessy le 22 Mai 2022 à 11:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors d’une partie jambes en l’air rythmée par du BDSM, on pense toujours que c’est sauvage et parfois douloureux. Si c’est d’abord de la domination, du bondage, de la soumission et du sado-masochisme, le BDSM peut également avoir des pratiques plus douces. Alors que la chaleur a un impact sur la libido, la pratique de l’aftercare pourra apporter un apaisement à votre corps et votre esprit.

sexe 365 jours

L’aftercare, ou comment apaiser son corps après un ébat BDSM !

Le BDSM est souvent une pratique qui fait peur au premier abord. Et pourtant, la pratique n’est pas forcément synonyme de douleur et de soumission extrême. Les deux partis doivent y trouver leur compte. Mais après un jeu entre le dominant et le soumis, il est important d’apaiser les corps et les esprits, souvent ancrés dans l’une ou l’autre des positions. C’est donc là que peut intervenir la pratique de l’aftercare.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

« Les personnes en profitent pour débriefer, ce qui a été apprécié, les points à améliorer pour la prochaine fois, le vécu de chacun etc » explique Marjorie Cambier, sexothérapeute, au média Cosmopolitan. Là où le leapfrog est une bonne alternative à la levrette, l’aftercare viendra en complément de la pratique du BDSM.

blague sexe chez les hommes

Le BDSM ne doit pas effacer la communication !

S’il y a bien une pratique sexuelle où les deux partis doivent communiquer, c’est bien le BDSM. Et l’aftercare permet cela. Même s’il intervient après la séance de BDSM, il est essentiel pour que l’un ou l’autre comprenne les attentes et les plaisirs du partenaire. Bien entendu, il faut également en parler avant l’acte. Pour Marjorie Cambier, l’aftercare est avant tout un « moment de tendresse et de câlins après le sexe » qui « permet de détendre le corps, retrouver une physiologie normale, s’apaiser tant physiquement qu’émotionnellement » . Sur les réseaux sociaux cette fois, une sexothérapeute a conseillé la pratique des « 4 minutes de préliminaires » , pour un plaisir intense et unique.

Source : Grazia 
0