Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Une terrible maladie met à mal l’industrie du porno

Publié par Romane TARDY le 30 Sep 2022 à 16:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que Christian Quesada est sorti du silence et a évoqué pour la première fois les images pédopornographiques retrouvées dans son ordinateur, un autre mal touche le monde du X. En effet, de nombreux tournages de films pour adultes ont été mis en pause suite à une maladie qui vire à l’épidémie et paralyse le milieu du porno.

Publicité

A lire aussi : Choc : ce célèbre chanteur a été reconnu coupable de pédopornographie

Quand la syphilis met à mal le porno

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Si certaines plateformes diffusant du contenu pornographique pourraient disparaitre, aujourd’hui c’est dès l’étape du tournage que des problèmes surviennent. La production de ces contenus pour adultes connaît un énorme frein. En effet, des cas de syphilis, maladie sexuellement transmissible, ont été constatés en Europe, selon Slate. Cette maladie est inquiétante car elle reste dure à repérer à cause de ces symptômes relativement bénins. Toutefois, si elle n’est pas détectée trop tardivement, la maladie peut être rapidement soignée avec un traitement antiobiotique. Certes les professionnels ont peur d’attraper la maladie mais cet arrêt peut surtout entrainer de grosses pertes financières. Certains acteurs préfèrent donc continuer leur activité quitte à prendre des risques.

Si la maladie se répand dans toute l’Europe, le Royaume-Uni pourrait être plus particulièrement touché par l’épidémie. En effet, les règles sur la santé sexuelle sont bien moins strictes que dans l’Union européenne. Par exemple, au niveau du dépistage, les acteurs de films X se testent eux-même une seule fois par mois contre toutes les deux semaines dans les pays membres.

A lire aussi : Jacquie et Michel : un ancien homme politique devenu acteur porno au coeur du scandale

Publicité

D’autres épidémies touchent le milieu

Ces cas de syphilis viennent notamment des Etats-Unis qui ont été touchés par l’épidémie dès 2012. En effet, cette année-là, les tournages de films X avaient été stoppés net de l’autre côté de l’Atlantique. Les associations de lutte contre le Sida avaient même proposé une loi pour obliger le port du préservatif dans les productions concernées. Depuis, le nombre de personnes touchées ne cesse d’augmenter dans le pays : un bond de 26% a été constaté entre 2020 et 2021.

Le milieu est bien évidemment aussi touché par d’autres épidémies. Après le Covid, c’est la variole du singe qui a pris le relais, étant particulièrement transmissible lors des relations sexuelles. Une star du porno avait d’ailleurs révélé son visage attaqué par la maladie.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Toutefois, l’industrie du porno, malgré les épidémies, se porte toujours bien. En France, par exemple, ce milieu rapporte plus de 200 millions d’euros par an.

A lire aussi : « C’est pire d’être à l’armée que d’être sur OnlyFans » : les propos de cette star du porno ne passent pas

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.