Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Sexo : Faut-il rompre pendant le confinement ?

Publié par Romane TARDY le 05 Avr 2020 à 6:33

Avec le confinement et cette période difficile, on peut se demander si c’est le moment pour rompre avec son / sa petit-ami (e)surtout quand on ne peut pas voir la personne. Catherine Blanc, sexologue et psychanalyste, donne son avis sur le sujet. Ecoutez son analyse dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Confinement : ce jeune homme était prêt à tout pour séduire sa voisine, même à distance ! (vidéo)

Une rupture ce n’est jamais facile et en ces temps de confinement c’est encore pire. Comment rompre avec quelqu’un pendant le confinement, est-ce vraiment le bon moment ? Dans Sans Rendez-vous sur Europe 1, la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc donne son analyse et son avis sur la question.

Rompre en face c’est toujours mieux

La spécialiste commence par expliquer que même sans le confinement beaucoup de personnes n’hésitent pas à rompre par message ou par téléphone. Elle estime cette pratique peu souhaitable. Elle recommande largement la rupture en face à face expliquant que « dire les choses les yeux dans les yeux, le faire en laissant à l’autre le droit de s’exprimer, de le souffrir. C’est un respect que l’on doit à l’autre, mais que l’on se doit aussi pour mesurer sa compétence à faire des choix, et ne pas fuir l’inconfort pour toujours courir vers une idée du bonheur sans en porter toute la responsabilité » . Ainsi, le confinement rend le choix de rompre encore plus délicat, déjà que le moral n’est pas au beau fixe.

Par ailleurs, en confinement, on est en manque d’affection et pour les plus fragiles, cela peut déjà être douloureux. Il vaut alors mieux patienter. Avoir passé le confinement peut servir de leçon : « on peut aussi se dire qu’avec le confinement, la personne que l’on veut quitter se rend compte qu’elle s’en sortait très bien seule, et qu’elle pourra encore le faire une fois la rupture passée » .

Peu importe le temps d’une relation, une rupture est toujours douloureuse

Quel que soit le temps de relation, la façon de se quitter est très importante car c’est toujours douloureux. « C’est la perte d’une illusion, d’un projet, et la douleur cuisante des brusqueries du cœur. La durée de la relation ne rentre pas en ligne de compte. Dans l’instant de l’amour c’est douloureux, parce que notre projet n’a pas abouti et parce qu’on ne se sent pas aimé » , explique Catherine Blanc.

Elle conclut sur le fait qu’une rupture n’est jamais facile car on a peur de blesser l’autre mais il faut savoir rester sincère. « Mais rompre c’est toujours risqué parce qu’on a peur de blesser l’autre. Il faut toujours faire attention aux signaux qu’on envoie et ne pas laisser croire à un manque alors que ce n’est pas le cas. Il faudra de toute façon sauter dans ce face-à-face où l’autre vient à corps perdu vers vous, alors que vous n’êtes pas prêt à l’accueillir » .

Source : Europe 1

A lire aussi : Il n’arrêtait pas de l’harceler par SMS pour aller boire un verre ! Elle l’a remis en place de la meilleure façon qui soit…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.