Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Affaire Zecler : les images manipulées ? La vidéo de ce policier cartonne et sème le trouble… (vidéo)

Publié par Lucie B le 01 Mar 2021 à 16:15

Samedi 21 novembre, Michel Zecler, producteur de musique reçoit des coups de la part de trois policiers. La scène filmée par les caméras de surveillance a été diffusée par le site d’informations Loopsider. Un policier affirme que Loopsider aurait manipulé la vidéo pour faire croire que les policiers avaient commis des violences policières illégitimes.

À lire aussi : Choc : Un homme violemment tabassé par des policiers à Paris ! (Vidéo)

Un policier accusateur envers Loopsider

Un policier de terrain, délégué syndical de France-Police Policiers en colère et membre de l’association Touche pas à mon flic, a fait des révélations à propos de l’affaire Michel Zecler. Sur la chaine Youtube de l’association, décrite comme « un nouveau média » , le policier a posté une vidéo où il accuse le site d’informations Loopsider, d’avoir manipulé la vidéo, issue des caméras de surveillance, dans le cadre de l’affaire Zecler.

Sortie fin novembre, l’affaire avait fait grand bruit, et avait vu le placement en détention de deux des policiers, aujourd’hui libres. Le policier tiendrait donc à démontrer que cette vidéo est « une vidéo montée, accélérée, orientée et mise en scène avec le professionnalisme d’un journaliste de Mediapart, David Perrotin » .

Une plainte déposée de la part du syndicat

Dans la vidéo Youtube, le policier reprend la vidéo intégrale, diffusée par Loopsider, mais y rajoute des flèches et des cercles rouges, pour montrer des détails importants selon lui. La vidéo a été visionnée plus de 180 000 fois. Son auteur affirme plusieurs choses, qui sont en contradiction avec Loopsider.

Le policier affirme que les policiers auraient tenté d’arrêter Michel Zecler, non pas pour non-port du masque, mais parce qu’il aurait dégagé une forte odeur de cannabis. Il en a donc conclu que Michel Zecler aurait eu de la drogue sur lui, en interpellant David Perrotin : « pourquoi oublier de dire volontairement que Zecler avait du cannabis sur lui ? »

Le délégué syndical affirme ensuite que ses collègues tentaient d’interpeller Michel Zecler et que celui-ci aurait riposté en essayant de fermer la porte de son studio. Le policier montre des passages en estimant que Michel Zecler aurait tenté, à plusieurs reprises de s’emparer de la matraque d’un des policiers, et laisse sous-entendre qu’un des jeunes présents, aurait essayé de faire de même.

À la fin de la vidéo, le policier annonce que son syndicat a mandaté Me Gilles-William Goldnadel afin de porter plainte pour « altération d’un document privé en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité » et « atteinte à la présomption d’innocence » . De son côté, le journaliste de Loopsider, David Perrotin a réagi sur Twitter, en maintenant chaque phrase prononcée lors de son sujet sur l’affaire Michel Zecler.

À lire aussi : « Tuez-les » : des policiers violemment agressés par une trentaine d’individus ! (Vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.