Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Automobile : Ces nouveaux équipements dont vous aurez besoin pour aller à la montagne cet hiver

Publié par Justine Rousseau le 28 Sep 2021 à 8:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À partir du 1er novembre, la loi Montagne II imposera aux conducteurs un nouvel équipement sur leur automobile dans les massifs montagneux. Quels sont ces équipements et quels sont les massifs concernés ?

Automobile : Les équipements d'hiver obligatoires à partir du 1er novembre

>>> À lire aussi : Elle se rend au garage pour réparer son véhicule : on lui refuse l’entrée à cause d’une « tenue inappropriée » (Vidéo)

La loi Montagne II, qu’est-ce-que c’est ?

La loi Montagne IbI, adoptée en 2016 et appliquée le 18 octobre 2020 va évoluer. Des équipements particuliers seront obligatoires à partir du 1er novembre prochain. Cette loi a pour but d’améliorer la sécurité routière et la fluidité du trafic routier, lorsqu’il neige par exemple. C’est une loi de modernisation et de développement qui vise à protéger les massifs montagneux en réduisant les bouchons et les blocages sur la route.

À partir du 1er novembre 2021 jusqu’au 31 mars 2022, les automobilistes seront dans l’obligation de posséder ces nouveaux équipements sous risque d’un amende de 135 euros et d’une immobilisation du véhicule en cas de contrôles policiers.

Quels sont les équipements requis ?

Ces nouvelles obligations concernent les véhicules légers et utilitaires, les camping-cars et les autocars. Cependant, les véhicules équipés de pneus à clous sont dispensés de cette loi. De nouveaux panneaux signalant l’entrée et la sortie d’une zone appliquant la loi Montagne II seront également disposés.

Tous ces véhicules devront être équipés de pièces particulières. Plusieurs solutions sont possibles pour être dans les règles : Les quatre roues devront s’équiper de pneus hiver certifiés 3PMSF ou de pneus quatre saisons, également homologués 3PMSF. Une autre solution existe : s’équiper de quatre pneus M + S (Mud and Snow, terre et neige). Mais attention, ces derniers seront utilisables jusqu’au 1er novembre 2024. Tous les véhicules devront également disposer d’une paire de chaînes ou de chaussettes à neige pour les placer à minima sur les deux roues motrices. Mais attention, les massifs montagneux ne sont pas tous concernés.

48 départements concernés par la loi Montagne II

Choisis par le préfet, 48 départements sont concernés par cette nouvelle loi. Les voici :

Ain (01), Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Ariège (09), Aude (11), Aveyron (12), Cantal (15), Corrèze (19), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côte-d’Or (21), Creuse (23), Doubs (25), Drôme (26), Gard (30), Haute-Garonne (31), Hérault (34), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Lot (46), Lozère (48), Meurthe-et-Moselle (54); Moselle (57), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Pyrénées-Orientales (66), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Var (83), Vaucluse (84), Haute-Vienne (87), Vosges (88), Yonne (89) et Territoire de Belfort (90).

>>> À lire aussi : Le frein à main s’enlève quand ils font l’amour dans la voiture et le véhicule dévale une colline

0